Recherchez

Alice au pays des merveilles

Le samedi 23 février 2008 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Jeune public

Lieu : Gaîté Montparnasse - 26 rue de la Gaité, 75014 Paris (M° Gaîté ou Edgard Quinet)
Dates : du 23 janvier au 30 avril 2008
Horaires : les merc., sam. et (ou) dim. à 14h30
Tarifs : De 10 à 14 euros
Informations supplémentaires : 01 43 22 16 18

Création collective de et avec Virginie Bienaimé, Charlotte Dupuydenus, Teddy Melis, Jérémie Sonntag

Alice doit chanter une chanson devant les invités de ses parents, elle a peur, elle a honte, elle ne veut pas chanter. Sa gouvernante la réprimande, lui ordonne de se préparer immédiatement puis se retire.
Alice reste seule dans sa chambre lorsque soudain un lapin blanc sort de la commode…

Alice entraîne les spectateurs à sa suite dans un monde merveilleux, un pays imaginaire où règne la démesure, peuplé de personnages plus fous les uns que les autres…
Un voyage fantastique et initiatique qui amène petit à petit à grandir et à prendre confiance
en soi !

Adapté du célèbre conte de Lewis Carrol, cette version d’Alice aux pays des merveilles est une jolie réussite. La mise en scène est dynamique et utilise très pertinemment la globalité du théâtre, sans se restreindre à la scène. Les décors originaux et drôles, participent directement à l’action des différents personnages qui se succèdent auprès d’Alice. Les costumes sont astucieux notamment ceux de la scène du lièvre de mars qui mélangent décors et costumes, le tout en un ! Enfants et adultes entrent directement dans l’action grâce à monsieur Lapin qui nous immerge directement dans le rêve d’Alice. Le choix de laisser les éléments de la chambre permet au spectateur de bien comprendre la part de rêve qui se dessine sur scène. Une seule ombre au tableau, le jeu des comédienne. Dommage qu’Alice ne gagne pas plus en naturel et que la nounou alias, la souris, le chat fouin et la reine soient interprétés de façon si uniforme. Mais ces quelques défauts sont vite gommés par une action qui rebondit toujours au bon moment et grâce aux comédiens masculins qui déploient une énergie formidable avec un naturel déconcertant…

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire