Recherchez

Andy Cocq – Un Cousin Puzzle déjanté…

Le mardi 1 avril 2008 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Rencontre

Andy Cocq alias Cousin Puzzle dans le  Soldat Rose© Sabine Leroux

Andy Cocq alias Cousin Puzzle dans le Soldat Rose© Sabine Leroux

Lors de notre dernière interview, vous étiez sur scène pour Les sept péchés capitaux. Que s’est-il passé depuis ?
La caméra m’a fait de l’oeil… Nous avons tourné une série issue du spectacle Les sept péchés capitaux, intitulée Soaperette, composée de 50 épisodes qui ont été diffusés sur la Fox. Et puis j’ai décroché un second rôle dans le prochain film d’Etienne Chatiliez, Agathe Cléry, qui sera en salles le 3 décembre 2008. Le tournage s’est déroulé sur un an.

Le cinéma… Racontez-nous un peu comment vous avez vécu cette nouvelle expérience ?
Etienne Chatiliez cherchait des artistes qui chantaient et qui dansaient pour son film. Il m’a simplement demandé de rester le plus naturel possible ! Nous avons eu beaucoup de répétitions en amont, ce qui a créé une ambiance très familiale sur le plateau ! Je m’estime vraiment chanceux d’avoir vécu cette première expérience dans ces conditions-là. Chatiliez est très patient et à l’écoute des comédiens. Même si j’avais tout un tas de nouvelles choses techniques à gérer au-delà du jeu, comme les repères au sol, la lumière, le son, il a toujours pris le temps de me mettre à l’aise, de refaire autant de fois que nécessaire la prise.
J’ai adoré cette expérience et j’espère bien la renouveler. Je suis actuellement en train de faire des essais pour un autre film…

Comment s’est présentée l’opportunité du Soldat Rose ?
J’ai vu l’annonce sur Regard en coulisse et j’ai passé les castings ! J’ai présenté mes deux chansons au premier tour et j’ai été rappelé pour la suite.

Vous projetiez-vous déjà dans un personnage ?
Non, pas particulièrement. D’ailleurs, j’ai dû essayer quasiment tous les personnages masculins du spectacle hormis le roi ! Finalement, c’est moi qui ai orienté leur choix ! Pour le dernier tour des castings, j’ai préparé un petit texte de présentation et la chanson du Cousin Puzzle. J’ai commencé à construire le personnage et ça a marché !

Effectivement, quand on vous voit sur scène, on a l’impression que c’est un rôle écrit presque sur mesure !
C’est ce qui s’est passé ! Mon audition a séduit l’équipe qui a écrit les dialogues autour de ma proposition (d’ailleurs un peu plus que prévu…). Toute l’équipe a vraiment réalisé un travail collaboratif avec chaque artiste. Même si la mise en scène était déjà très dessinée en amont, Corinne et Gilles ont conservé certaines propositions, arrangé certains aspects selon les interprètes… Bref, ce fut une façon de travailler très gratifiante et très motivante.

Comment vous êtes-vous détaché de l’interprétation d’Albin de la Simone ?
Contrairement à d’autres personnages beaucoup plus présents, j’avais la chance d’avoir moins de pression car le Cousin Puzzle n’était pas un personnage fort au départ et Albin de la Simone reste encore un artiste peu connu du grand public. Du coup, j’ai laissé libre cours à mon imagination, bâti mon personnage, trouvé ses caractéristiques selon ma sensibilité et avec l’aide de mon amie et coach Christine Bonnard !

Vous qui aviez joué dans Emilie Jolie de Philippe Chatel, un proche de Louis Chédid, avez-vous retrouvé des points communs entre les deux spectacles ?
Effectivement, on sent que ces deux spectacles ont été écrits dans un même esprit. D’ailleurs, leurs structures sont proches. Le personnage principal est un enfant en quête et accompagné tout le long par de multiples personnages. Mais ce que j’apprécie le plus c’est la poésie qui est présente dans ces deux spectacles, aussi bien dans l’histoire que musicalement.

Vous vous apprêtez bientôt à partir en tournée. Le spectacle a-t-il évolué depuis la première ?
Je pense que nous avons gagné en fluidité. Maintenant nous sommes moins stressés et notre enthousiasme est de plus en plus fort. Je pense que le public doit percevoir ce plaisir de jouer ensemble.

Comment réagit le public ?
Ce qui est très drôle pour nous qui sommes sur scène, c’est que les enfants parlent beaucoup pendant le spectacle. Ils ne disent jamais la même réflexion au même moment ! Ils vivent vraiment l’histoire avec nous et c’est très agréable comme sensation.

Aujourd’hui, à quelques jours du départ en tournée, dans quel état d’esprit êtes-vous ?
Je suis très content de faire partie de la troupe et de la tournée jusqu’en novembre 2008. Lorsque nous avons joué la première à Dole, nous avons eu un avant-goût de la tournée car les répétitions ont duré deux semaines là-bas. Nous avons hâte de partir en tournée ensemble !

Quels sont vos projets après le Soldat Rose ?
J’avoue que, pour le moment, je me laisse bercer par cette aventure plutôt longue et je savoure… J’attends des réponses pour des films et je réfléchis à écrire un one man show. Je verrai si j’ai le temps de m’y mettre pendant la tournée !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. Andi cocq est mon acteur préféré (mais il fait aussi le loup dans émili joli !!!)

Laisser un commentaire