Recherchez

Annie Get Your Gun et Sweet Charity de retour à Londres !

Le vendredi 5 juin 2009 à 19 h 55 min | Par | Rubrique : En bref

tamzin-outhwaite

L’actrice Tamzin Outhwaite va prochainement incarner le rôle-titre de Charity Hope Valentine dans le revival de Sweet Charity proposé par la Menier Chocolate Factory, du 21 novembre 2009 au 7 mars 2010.

Ce musical de Cy Coleman, Dorothy Fields et Neil Simon sera mis en scène par Matthew White (The Little Shop of Horrors, créé à la Menier Chocolate Factory et actuellement en tournée au Royaume-Uni) et chorégraphié par Stephen Mears (Mary Poppins, Little Mermaid à Broadway). Sweet Charity suit les mésaventures amoureuses de Charity Hope Valentine, une entraîneuse du dancing Fandango et, qui malgré ses perpétuelles déceptions sentimentales, espère toujours, un prochain jour, « être aimée d’un amour véritable » par celui qui sera l’homme de sa vie. On y retrouve les célèbres « Hey, Big Spender », « If My Friends Could See Me Now » ou encore « I’m A Brass Band ».

Le rôle a été créé sur scène par Gwen Verdon et repris au cinéma par Shirley MacLaine.

Tamzin Outhwaite est également apparue dans la production de Carousel mise en scène par Nicholas Hytner au National Theater et dans Oliver! mis en scène par Sam Mendes au Palladium. Elle est également apparue dans Grease au Dominion Theatre.
Au théâtre, on a récemment pu la remarquer dans le revival Boeing-Boeing mis en scène par Matthew Warchus qui a rencontré un franc succès.

Adapté d’un scénario de Federico Fellini, Les Nuits de Cabiria (1957), ce musical devrait connaître le même succès des récentes productions de la Menier Chocolate Factory, comme Sunday In The Park with George, qui a triomphé à Broadway, et A Little Night Music ou encore La Cage Aux Folles qui affichent complets dans le West End.

La concurrence sera rude puisque Jane Horrocks (créatrice du rôle de Sally Bowles dans le Cabaret mis en scène par Sam Mendes et rendue populaire grâce à la série Absolutely Fabulous) et Julian Ovenden (Merrily We Roll Along, Marguerite) seront les têtes d’affiche du musical d’Irving Berlin, Herbert et Dorothy Fields, Annie Get Your Gun, dans une mise en scène de Richard Jones au Young Vic à partir du 3 octobre 2009. jane-horrocks1

Annie Get Your Gun est une fiction adaptée de la vie de Annie Oakley, une tireuse d’élite et de son mari, Frank Butler, qui feront les beaux jours du Buffalo Bill Wild West Show.

Créé en 1946 à Broadway, le musical a tout de suite rencontré le succès et a longtemps tenu l’affiche, que ce soit à New-York ou à Londres. Connu en France sous le titre Annie du Far-West, ce musical a depuis fait l’objet de plusieurs revivals (dont le dernier à Broadway remonte à 1999 avec Bernadette Peters), un film en 1950 et des téléfilms. On y retrouve notamment les classiques  « There’s No Business Like Show Business », « Doin’ What Comes Natur’lly », « You Can’t Get a Man with a Gun », « They Say It’s Wonderful », et « Anything You Can Do. »

Se déroulant à l’origine en 1912, le metteur en scène Richard Jones (Titanic à Broadway, Into the Woods à Londres) serait en négociations avec les ayant-droit d’Irving Berlin afin d’adapter le livret pour le rendre plus contemporain et a demandé à l’écrivain April De Angelis de travailler sur de nouvelles idées à proposer en ce sens.

Le reste de la distribution devrait être prochainement annoncé.

Source : BWW, The Daily Mail, Playbill

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. Quelle bonne nouvelle! Sweet Charity! Je regrette tellement de ne pas avoir vu en live la version Applegate, que celle-ci, je ne compte pas la rater. Cette pièce est si émouvante et les compositions de Cy Coleman si fabuleuses et variées! J’espère seulement qu’ils vont garder le final original et non pas adopter la fin « plus heureuse ».
    Now, I’m a brass band!

Laisser un commentaire