Recherchez

Appelez-moi Tennessee (Critique)

Le dimanche 6 février 2011 à 22 h 08 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers

Lieu : Théâtre des Mathurins (petite salle) - 36, rue des Mathurins - 75009 Paris - métro : Havre Caumartin
Dates : Du 12 janvier 2011 au 20 mars 2011.
Horaires : du mardi au samedi à 21h, matinées samedi à 16h30 et dimanche à 15h
Tarifs : de 18€ à 32€.

Une pièce de Benoit Solès, mise en scène par Gilbert Pascal

avec : Frédéric Sahner et Benoit Solès

Octobre 1962. La guerre froide menace de dégénérer à tout instant. Alvin Baker, animateur vedette de talk show, rencontre ce jour Tennessee Williams. Entre « le vieux crocodile » et le journaliste ripoliné, le match va s’avérer de taille.

Notre avis : Durant une heure trente nous assistons au duel entre ces deux hommes que tout sépare. L’interviewé indocile, rapidement sous l’emprise de l’alcool, l’animateur trop gentil pour être honnête… Et, durant les pauses de pub (ou alors les alertes… la troisième guerre mondiale peut se déclencher d’un instant à l’autre !) Tennessee, en pleine introspection, revit certains épisodes de son passé. La brouille avec son petit ami, la rencontre avec un jeune comédien sûr de sa séduction, Marlon Brando. La pièce, au décor soigné – le studio de télévision a reconstitué son bungalow paradisiaque à Key West où l’auteur aime à écrire – trouve rapidement son rythme de croisière. Les deux acteurs offrent un duel qui devient de plus en plus captivant. Et cette évocation du grand dramaturge, concoctée par Benoît Solés – que les amateurs de théâtre musical ont pu voir dans La java des mémoires et Les années Twist de Roger Louret – ne manque ni d’émotion, ni d’une douce cruauté, le tout baigné dans un halo d’humour. Une pièce qui donne envie de se replonger dans l’univers, toujours aussi dense et vivant, de cet auteur incontournable. A découvrir !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Laisser un commentaire