Recherchez

Argent, dette & music hall ! (Critique)

Le mercredi 1 avril 2015 à 6 h 28 min | Par | Rubrique : Critique, Récitals, Concerts

Lieu : Théâtre Lucerniare - 53 rue Notre-Dame des Champs - 75006 Paris - M° Vavin.
Dates : Du 19 février 2015 au 03 mai 2015.
Horaires : Du mardi au samedi à 21h30. Le dimanche à 19h.
Tarifs : 25 €.

argent-dette-music-hallCréation collective de Stefano Amori Nigel, Hollidge, Armel Petitpas.
Sur une proposition de Nigel Hollidge.
Avec : Nigel Hollidge, Antonio Interlandi, Armel Petitpas.
Au piano : Vincent Gaillard & Daniel Glet (en alternance).

Trois comédiens et un pianiste laissent pour une soirée leurs tracas en coulisses. Car ce soir, c’est music-hall !

Les années 30 en chansons pour déjouer la grande crise ! Mais le clinquant peu à peu se fissure, et c’est notre époque ambivalente qui résonne.

Notre avis : L’ambitieux programme de Argent, Dette et Music-Hall est de nous divertir sur un sujet aussi austère que la création monétaire et l’argent dette. Cela peut laisser perplexe a priori, mais il faut reconnaître que ce spectacle est une grande réussite. La forme du music-hall permet une grande variété de numéros qui sont très bien agencés. La mise en scène avec les coulisses à vue donne une profondeur au propos et créé un rythme qui ne faiblit pas tout au long de la soirée.
Les comédiens sont très justes dans leurs scènes comme dans leurs chansons où chacun est mis en valeur à tour de rôle. Citons parmi les plus beaux moments les interprétations de « Bien chapeauté » par Armel Petitpas, « Antonio » par Antonio Interlandi et « Je cherche un millionnaire » ou encore « Youkali » par Nigel Hollidge, sans oublier l’impeccable accompagnement au piano de Daniel Glet qui en prime nous interprète une très drôle « Vache à mille francs ».
Argent, Dette et Music-hall est un spectacle beau et intelligent qui mérite d’être vu.

Articles liés :

Diva 2009 : Tempo Tenco
Diva 2010 : Le Journal d'Adam et Eve
Antonio Interlandi et le cinéma d'Alfredo Arias
Kiki de Montparnasse (Critique)
Dialogues d'exilés (Critique)
Soprano en liberté

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , ,

Laisser un commentaire