Recherchez

Avenue Q (Critique)

Le Mercredi 15 février 2012 à 18 h 15 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : Bobino 14/20 rue de la Gaité 75014 Paris - M° Gaité / Edgar Quinet
Dates : Du 7 février au 28 mai 2012
Horaires : Du mardi au vendredi à 20 h 30 - Samedi et Dimanche à 17 h - Pas de représentation les 1er et 8 mai 2012
Tarifs : Carré Or: 45 € Cat 1: 41 € Cat 2: 37 € Cat 3: 33 €
Informations supplémentaires :

Avenue Q, est un pastiche de 1 rue Sésame pour adultes. Trouver sa place dans le monde, un sens à sa vie c’est le lot de tous, jeunes bien sûr mais aussi moins jeunes. Comme le dit Princeton, un des personnages : « J’irais pas loin, même avec un bac + 20 ». Pourtant, ce sont eux qui, en surfant sur le net, déclenchent aujourd’hui des révolutions en Tunisie, en Egypte, en Espagne…mais sur l’Avenue ils restent scotchés sur des sites Pornos et font du sur place. Pourtant tous pensent à la même chose : trouver l’amour et un sens à tout ça.

Mais y a-t-il seulement un sens ?

Avenue Q, c’est donc « 1 rue Sésame » qui aurait eu un enfant avec « South Park ». C’est la comédie musicale anglo-saxonne par excellence. Une impérieuse joie de vivre bâtie sur du désespoir mais avec d’énormes morceaux d’amour dedans.

Avenue Q, c’est Qarrément poilant !

Notre avis :

Avec ses dix millions de spectateurs dans le monde et son prestigieux palmarès, il reste à Avenue Q à conquérir le public français. Un objectif qui semble à portée de main puisque ce spectacle est un condensé de talents à tous les niveaux.
D’abord l’histoire, qui au travers de truculents personnages, dresse un  tableau très satirique de notre société. L’humour, la dérision, et les références cultes sont extrêmement présentes et font largement rire le public à gorge déployée.
Côté mise en scène, les marionnettes font la particularité de ce show et l’effet est très réussi. Les comédiens qui leur donnent vie les maîtrisent avec une grande aisance, ce qui laisse vraiment toute la place à l’émotion du moment. Et si au départ, le regard s’attarde sur les comédiens qui les animent, on se surprend au fur et à mesure à se focaliser uniquement sur les marionnettes, jusqu’à en être très ému. La magie opère parfaitement.
Mention spéciale à Shirel (en alternance avec Prisca Demarez) qui dévoile ses talents de comique en incarnant deux rôles (Kate Monster et de Lucy la Salope) à l’opposé tant sur le registre musical et théâtral.
Côté scénographie, on plonge directement à New York grâce à des décors au style purement anglo-saxon. Le quartier est parfaitement représenté par ses maisons de briques qui s’ouvrent et s’illuminent selon l’action. Anne Louizos signe ici des décors réalistes et plein de charme.
Côté musique, on retrouve avec plaisir tous les codes de la comédie musicale. Les mélodies sont légères et entraînantes à souhait. Un vrai petit bonbon sucré. Tellement d’ailleurs que certaines chansons censées être dérangeantes comme « Tout le monde est titi peu raciste » prêtent à sourire ou carrément à rire quand l’un de nos ministres est taclé en public… Bruno Gaccio signe une belle adaptation, pleine de piquant. Il reste de nombreuses allusions américaines mais celles-ci font mouche pour la plupart.
En résumé, ce spectacle, extrêmement abouti, vous fera passer un savoureux moment.
A recommander d’urgence en ces temps maussades !
Lire l’interview de Jeff Whitty auteur d’Avenue Q
Avenue Q (Grande oeuvre)
L’interview de Bruno Gaccio (adaptateur)et Dominique Guillo (metteur en scène)
L’interview de Robert Lopez

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , ,

6 commentaires
Laisser un commentaire »

  1. J’ai vu Avenue Q au États-Unis et en Angleterre, et franchement c’est la comédie musicale à voir en 2012 !
    C’est décalé, corrosif, drôle…
    J’ai lu autre part que l’adaptation est de Bruno Gaccio : ça risque d’être top !
    Moi je dis : courrez-y ! En tout cas j’y serai, c’est sûr ;)

  2. Broadway est à Paris ! Courez sur l’avenue Q ! Plaisir des yeux, des oreilles, un décor d’une finition parfaite, une mise en scène délicieusement orchestrée, des artistes fabuleux, musiciens compris, une belle direction musicale, une adaptation réussie, une créa lumières soignée et réussie, … Des sujets qui soulèvent des questions sous un air de rien : la solitude, la recherche d’un but dans la vie, le chômage, le cul sur internet (et en général, le Q !), l’exclusion, le racisme, le couple, et j’en passe ! Tout ça sous couvert de rires, et ça fait du bien !
    La fin de la première partie perd un peu de rythme (c’est le livret, pas la prod française, qui est en cause) mais je dis a car il faut bien trouver un défaut, non ? Bref, j’ai adoré, je conseille, je reconseille, bravo aux encadrants, à la troupe sur scène, hors scène, et évidemment, aux marionnettes ;-)

  3. Excellente adaptation, mise en scene identique aux versions broadway et londres (je l’ai vu là bas 2 fois). Les comédiens sont vraiment très bons , mention spéciale à David Alexis et à l’actrice qui jouait Kate / Lucie mardi 21 (pas Shirel, je ne connais pas son nom).

    Allez une petite critique sur la traduction de la chanson « The money song » qui à mon avis n’a pas le même sens en francais… En anglais on comprend plutôt que, quand on aide les autres, c’est bien mais c’est parce que l’on y trouve un interet pour soi aussi:
    « When you help others,
    You can’t help helping yourself! »
    en francais, je n’ai pas compris cela, mais juste « c’est bien d’aider les gens ».

  4. J’étais assez septique sur ce que cela allait donner. Mais c’est formidable.
    La galerie de personnages, les décors, l’histoire (bien dans l’air du temps) et l’adaptation sont parfaits.
    Le concept des comédien-marionnétisme fonctionne très bien et miraculeusement les marionnettes deviennent presque autonomes.
    Le sous-titre du spectacle est « votre vie en plus drôle ! » est bien trouvé, on passe un très bon moment.

  5. …déçue, au point de partir à l’entracte (ça ne m’était jamais arrivé)
    Je ne mets pas en cause le talent des comédiens-marionnetistes-chanteurs (bons,et se donnant à fond), ni l’adaptation (je ne peux pas en juger)
    Mais bien le contenu : pas drôle, lent voire poussif, lourdingue … on était loin du Muppet Show auquel je m’attendais !!!
    Je n’ai pas ri, à peine souri, et me suis souvent bouché les oreilles à cause de la sono trop envahissante … une soirée à oublier (sauf le prix, AIIIIIE !)

  6. Euh, on n’a pas dû voir le même spectacle… Avenue Q est une merveille !!!

Laisser un commentaire