Recherchez

Billy Elliot the Musical Live projeté en avant-première à Paris

Le vendredi 17 octobre 2014 à 14 h 10 min | Par | Rubrique : Cinéma, En bref

BillyElliot_TRQuelques jours avant sa sortie officielle en France, le 5 novembre prochain, Billy Elliot the Musical Live a été projeté en avant-première jeudi 16 octobre sur les Champs Élysées. Une diffusion exceptionnelle en présence du réalisateur du film, également metteur en scène du musical : Stephen Daldry.
«C’est évidemment un grand bonheur de voir notre spectacle arriver sur les écrans en France » a-t-il confié, « je me souviens encore très bien de notre première journée sur le tournage du film, il y a près de seize ans. Quel parcours depuis !» Devenu comédie musicale sous la plume de Lee Hall pour le livret et Elton John pour la musique, Billy Elliot a été applaudi par plus de 9,5 millions de spectateurs et pas moins de 75 garçons ont joué le rôle à travers le monde. Leur nombre ne devrait pas tarder à augmenter car la comédie musicale s’apprête à lever son rideau au Japon et en Hollande. « Interpréter Billy sur scène, c’est à la fois savoir jouer Hamlet et courir un marathon » a souligné Stephen Daldry, ce que les chanceux qui ont applaudi le spectacle à Londres peuvent confirmer.
La version proposée au cinéma a été enregistrée le 28 septembre dernier au Victoria Palace Theatre à l’occasion du dixième anniversaire de la création du musical dans la capitale britannique. Diffusée en direct dans plusieurs cinémas d’Europe, elle a battu des records d’audience. Elliott Hanna y campe le jeune danseur. Âgé de onze ans, il est le plus jeune comédien de l’histoire du spectacle et offre une interprétation bluffante. On retrouve à ses côtés Ruthie Henshall (Mrs. Wilkinson, la prof de danse) dont le talent n’est plus à souligner et un Deka Walmsley (Dad) très touchant. Quant à Ann Emery, elle est une merveilleuse grand-mère, en pleine forme vocale…et physique !
Naturellement incomparable à une représentation live – que rien ne peut remplacer–, le film parvient cependant assez bien à retranscrire l’émotion d’une présence en salle et les frissons qu’offre un spectacle vivant sont bien là. D’intéressants gros plans permettent de s’attarder sur les visages des artistes, leurs mimiques et surtout leurs efforts, ainsi que sur les pas de danse et les chorégraphies. Quelques (trop rares) séquences filmées de haut offrent par ailleurs une vue originale. Et les grandes scènes dansées restent impressionnantes bien qu’il soit difficile de restituer sur écran la réalité et l’ampleur de tels tableaux. Le film permet enfin de découvrir deux scènes magiques dont une inédite. L’une, très particulière, met face à face deux Billy sur fond de Lac des Cygnes : le jeune Elliott Hanna accompagné de Liam Mower. Agé aujourd’hui de 22 ans, et désormais danseur de ballet, il fut l’un des premiers à incarner Billy Elliot sur scène. Symbolique, leur duo est surtout un pur moment de grâce. Quant au final, il voit 27 « anciens » Billy revenir sur scène et s’en donner à cœur joie en danse et en claquettes. Un clin d’œil en cette année anniversaire, pour ce spectacle aux dix Tony Awards et aux 71 récompenses internationales.

Dès le 5 novembre et durant plusieurs jours, plus de 130 cinémas proposeront des séances partout en France, dont une dizaine de salles parisiennes (Le Balzac, La Géode, UGC Ciné Cité Bercy, UGC Ciné Cité 19, UGC Montparnasse…).

Toutes les informations et toutes les séances sur http://www.billyelliotaucinema.com/

Comme Regard en Coulisse vous l’annonçait il y a quelques semaines, cette captation sera commercialisée en DVD et Blu-Ray dès le 24 novembre.

Retrouvez ici la bande annonce:

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , ,

Laisser un commentaire