// jeudi 28 mai 2009

In bed with Patti

Mon amie Kalisha m'a donnĂ© hier ses vieux journaux pensant, à juste titre, que je pouvais ĂȘtre intĂ©ressĂ©e par un numĂ©ro du New York Magazine dans lequel un reportage photo est consacrĂ© à la derniĂšre journĂ©e de Patti LuPone dans Gypsy.
Alors, comme je suis partageuse, j'ai dĂ©cidĂ© de mettre la photo sur ce blog, sans demander d'autorisation, en espĂ©rant ne pas finir à Guantanamo avant sa fermeture, mĂȘme si Miss Univers a trouvĂ© ce lieu "superbe et apaisant".



Quelques pensées me viennent en regardant ce cliché.
Qu'est-ce qui est le plus surprenant sur cette photo ?
Le fait que Patti...
(a) ... se laisse prendre en photo sans maquillage au réveil
(b) ... porte un tee-shirt à son effigie pour dormir
(c) ... a des kleenex sur sa table de chevet, comme tout le monde
(d) ... a du mal avec la technologie et essaye dĂ©sespĂ©rĂ©ment de changer de chaĂźne de tĂ©lĂ©vision avec son portable, alors que la tĂ©lĂ©commande est posĂ©e juste à cĂŽtĂ©.

You tell me !

// vendredi 22 mai 2009

Hommage

Lors de la disparition d'Alain Bashung, tout le monde (sur Facebook par exemple) s'est fendu d'une petite citation par ci, une petite vidĂ©o par là, et un petit "Madame RĂȘve", et quelques "Mots bleus"...

Si le grand public connaßt relativement bien les grandes lignes de la carriÚre de Bashung, on sait moins qu'il a commencé dans la comédie musicale... Non, non, pas Hello, Dolly avec Annie Cordy, mais La Révolution Française de Boublil, Schönberg, Jeannot et RiviÚre.

Alors, je ne voudrais pas qu'on m'accuse de casser des mythes, mais si vous n'avez rien à faire (et si vous me lisez, c'est que vous n'avez pas grand chose d'autre à faire), (re)dĂ©couvrez cette petite merveille.
Et comme je ne suis pas sadique, je vous conseille de commencer à la cinquiĂšme minute.

// samedi 16 mai 2009

Everybody was kung-fu fighting ! Uh !



Quand j'Ă©tais petite, on m'appelait Bruce Lee.
Non, pas que j'Ă©tais un garçon manquĂ© ou une experte en nunchaku, mais dans ces annĂ©es là, Bruce Lee Ă©tait le seul Asiatique vraiment connu du grand public (mĂȘme s'il est mort, hum, bien longtemps avant ma naissance).
Alors, les enfants pour se moquer m'appelaient "Hey, Bruce Lee !"
Comment auraient-il pu savoir, à leur jeune Ăąge, qu'il eut Ă©tĂ© plus judicieux et plus conforme à ma personnalitĂ© de m'appeler Mme Mao ?
Mais peu importe, et comme on apprend à se dĂ©fendre comme on peut, pour ma part, je prenais une position de kung-fu (ou de karatĂ©, je n'ai jamais su) et je poussais un cri qui venait des tripes. En gĂ©nĂ©ral, ça marchait.

J'ai donc été ravie d'apprendre que Broadway nous préparait une comédie musicale sur Bruce Lee.
Je suis ravie, non pas pour postuler à un quelconque rĂŽle, mais plutĂŽt pour avoir l'occasion de voir un peu plus de talents asiatiques dans le thĂ©Ăątre musical.

Alors, certes, aujourd'hui, par rapport aux années 70 80 les choses ont changé. De nombreuses stars asiatiques sont plus ou moins connues du grand public, comme Gong Li, Zhang Ziyi ou Lucy Liu. Sauf que maintenant, quand on veut se moquer de moi, on ne me dit pas "Hey, salut Gong Li !", ce qui me comblerait de bonheur. On me dit "Hey, salut Marjolaine ! Il va bien Greg le millionnaire ? Tu t'es bien fait entuber, hein ?"
Je crois que je préfÚre qu'on m'appelle Bruce Lee.

// jeudi 07 mai 2009

Replacement

A Broadway, quand un spectacle se joue longtemps, forcément, au bout d'un moment, les interprÚtes changent.
Parfois, il faut trouver des idĂ©es de casting un peu originales pour continuer à attirer du public vers un spectacle qui joue depuis plusieurs annĂ©es.
Les producteurs Weisslers se sont fait une spécialité du "replacement" (le terme qu'on utilise pour parler d'un artiste qui reprend un rÎle) relativement improbable.
Ils avaient dĂ©jà annoncĂ© la tendance durant le revival de Grease qu'ils avaient produit dans les annĂ©es 90, oĂč s'Ă©taient succĂ©dĂ©es par exemple Linda Blair (L'exorciste) et Lucy Lawless (Xena, princesse guerriĂšre) dans le rĂŽle de Rizzo.
(Oui, vous l'aurez compris, Rizzo est supposĂ©e ĂȘtre un peu mĂ©chante).
Plus rĂ©cemment, ils ont continuĂ© dans le registre "venez voir les vieilles gloires de la tĂ©lĂ©" en invitant Lynda Carter (Wonder Woman herself !) à jouer dans Chicago ou Cheryl Ladd (oui, Chris, la dĂ©licieuse DrĂŽle de Dame) dans Annie Get Your Gun.

Bah, nous en France, on n'a pas encore les mĂȘmes spectacles mais on a le mĂȘme systĂšme.
Par exemple, pour le reprise de Monique est demandée caisse 12, le spectacle musical de Raphaël Mizrahi, DaniÚle Gilbert est remplacée par Evelyne Leclercq.
Mais oui, ces deux présentatrices adorées des Français sont aussi des chanteuses !

© 2007 regardencoulisse.com | Propulsé par DotClear | Design Hito
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.