Princesse insensible

Récemment, vous avez pu voir sur Facebook fleurir des photos de profil représentant des héros de dessins animés de notre enfance.
Je n'ai pas joué à ce petit jeu. Les mauvaises langues diront sans doute que la télévision n'existait pas encore durant mon enfance.
En fait, il y avait deux raisons pour laquelle je n'ai pas changé de photo.
La première, c'est que je n'aime pas trop qu'on me dise ce que j'ai à faire (sauf dans certaines situations purement privées et intimes, après un verre de champagne).
La deuxième, c'est que je ne voyais pas vraiment à qui m'identifier... même dans les dessins animés japonais, peu de personnages ressemblaient réellement à des Asiatiques.
Et puis, je me suis vaguement souvenue d'un dessin animé. Me sont revenues quelques images, d'un graphisme élégant, un générique, enfantin, et un thème : une princesse qui s'ennuyait et qui ne s'intéressait à aucun prétendant.

En faisant des recherches sur Youtube (je me souvenais aussi du titre La princesse insensible), j'ai découvert certaines choses (il s'agissait d'une mini-série réalisée par Michel Ocelot) et j'en ai redécouvert d'autres.
J'ai mieux compris pourquoi ce dessin animé m'avait séduite et intriguée.
Rien n'intéresse cette petite princesse insensible, alors son père construit un théâtre pour elle où chaque soir, des spectacles et des ballets formidables se donnaient devant ses yeux. Mais jamais la jeune fille ne réagit pas, jusqu'au jour où...

Je me demande si ce dessin animé n'a pas posé les bases de tout ce que je souhaiterais que ma vie soit : un théâtre rien qu'à moi, des hommes qui défilent, de la musique et de la danse...

Alors, voilà, non, je ne suis pas Candy, ni Jem, ni Gigi, ni aucune autre héroïne née au Japon, mais plutôt une princesse insensible, née en France, qui a du mal à pleurer ou esquisser un sourire...



Et pour ceux qui veulent savoir pourquoi la princesse est insensible, voici le dernier épisode de la série... et ça aussi, c'est un peu ma vie !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.regardencoulisse.com/blog/index.php?trackback/327

Haut de page