Recherchez

Ca vous fait quequ’chose !

Le vendredi 8 avril 2005 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Récitals, Concerts

Lieu : Les Déchargeurs - 3 Rue des déchargeurs 75001 Paris - Métro Châtelet
Dates : du 5 avril au 14 mai 2005
Horaires : 20 h du mardi au samedi
Tarifs : NC
Informations supplémentaires : 01 42 36 00 02

Cabaret autour de chansons des deux guerres
Sur une initiative artistique d’Alexandre Martin-Varoy
Mise en scène : Marie Vaiana
A la contrebasse : Jeanne Brisson
Au piano : Stéphane Tsapis
Avec Marie – Pierre Rodrigue, Alexandre Martin-Varoy en alternance avec Cyril Romoli

« Ca vous fait quequ’chose » parle de la Guerre. Par le prisme de chansons datant de la Première et de la Deuxième Guerre Mondiales, ce cabaret les évoque toutes, ces périodes sanglantes où l’on est séparé de l’être aimé, où les hommes sont au front, loin de leurs familles, et où l’humanité souffre.
Les comédiens / musiciens / chanteurs interprètent avec brio et conviction toute une panoplie de rengaines, les unes tristes et émouvantes, les autres drôles ou satiriques (on doit bien s’amuser aussi, en temps de guerre !) permettant au spectateur de se plonger dans l’atmosphère trouble de la France des années 1914 / 1918, et 1939 /1945.
Les quatre jeunes artistes, dans des costumes discrètement rétro, s’en donnent à coeur joie, enchaînant chansons et témoignages d’époque, sachant à merveille recréer pour le plus grand plaisir du spectateur les états d’âmes et émotions des français des deux guerres, lesquelles préoccupations ne sont pas si éloignées des nôtres finalement. C’est d’ailleurs là que réside le pari de ce spectacle : faire prendre conscience, par ce minutieux travail de mémoire, de la proximité émotionnelle entre les français du début du 20ème siècle, et les terriens du début du 21ème !
On passe du rire aux larmes, et l’émotion, brute, dense, est toujours présente, servie par des voix chaudes et vibrantes accompagnées par un piano et une contrebasse aux arrangements recherchés et variés. La mise en scène, vive et alerte, est proche du cabaret, créant une complicité entre le public et les quatre jeunes comédiens. C’est un moment plein de poésie, de sentiment et de gaieté que nous partageons avec eux.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire