Recherchez

Cabaret Brise-Jour (Critique)

Le samedi 29 novembre 2014 à 23 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Récitals, Concerts, Spectacles divers

Lieu : Théâtre de la Croix-Rousse - Place Joannès-Ambre - 69004 Lyon
Dates : Du 2 au 4 décembre 2014
Horaires : 20h
Tarifs : ND
Informations supplémentaires : Et au théâtre de Vénissieux - (Maison du peuple - 8 boulevard Laurent-Gérin - 69200 Vénissieux) le vendredi 28 novembre 2014 à 20h

Cabaret Brise-Jourmusique : Kurt Weill
textes : Bertolt Brecht, Robert Desnos, Ira Gershwin, Maxwell Anderson, Jacques Deval, Ogden Nash
écriture, arrangements et mise en scène : L’orchestre d’hommes-orchestres
performeurs : Danya Ortmann, Philippe Lessard-Drolet, Lyne Goulet, Simon Elmaleh, Simon Drouin, Jasmin Cloutier, Gabrielle Bouthillier, Bruno Bouchard
éclairages : Philippe Lessard-Drolet
conception sonore : Frédéric Auger
machines théâtrales : Pascal Robitaille
une production de L’orchestre d’hommes-orchestres

Notre avis (représentation du 28 novembre 2014 au théâtre de Vénissieux) :

Avec Cabaret Brise-Jour, l’orchestre d’hommes-orchestres (LODHO) s’empare avec audace du répertoire de Kurt Weill. Les éléments de décor font d’abord penser à un étrange capharnaüm mais ce désordre apparent dissimule en fait une mécanique bien huilée. L’orchestre d’hommes-orchestres est présenté comme faisant « de la musique qui se voit » et il est vrai que cette formule leur correspond parfaitement. LODHO marque les esprits grâce à une forte créativité, en particulier en utilisant à plusieurs reprises des objets inattendus comme instruments de musique. On citera entre autres une haltère ou un vaporisateur de parfum, sans oublier un balai qui ferait pourtant bonne mesure dans un orchestre de jazz ! En effet, si ces objets font sourire par leur caractère inattendu, ce n’est pas au détriment de la qualité musicale de l’interprétation des oeuvres de Kurt Weill.

La troupe québécoise n’hésite pas à donner régulièrement de belles tonalités rock à des chansons écrites dans les années 1930-40 mais aussi à leur donner en live des airs rétros de « son vinyle » grâce à des techniques drôles et astucieuses. Différentes facettes de l’oeuvre de Weill sont présentées, de sa « période allemande » à son parcours à Broadway. Les chansons sont donc interprétées alternativement en anglais, en allemand et en français. Plusieurs des chansons les plus connues de Kurt Weill, souvent reprises notamment par des artistes de jazz, ne sont pas retenues. Malgré ce choix, Cabaret Brise-Jour est un spectacle marquant avec sa belle troupe de chanteurs-musiciens hauts en couleur.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags :

Laisser un commentaire