Recherchez

Cabaret Canaille (Critique)

Le mercredi 28 novembre 2012 à 11 h 46 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers

Lieu : La Pépinière Théâtre - 7 rue Louis le Grand 75002 Paris - M° Opéra.
Dates : A partir du 18 octobre 2012
Horaires : Les jeudis vendredis et certains samedis à 23h
Informations supplémentaires : Tel : 01 42 61 44 16

Un spectacle de Cabaret conçu et mis en scène par
Nicolas BRIANÇON
Arrangements musicaux : Gérard DAGUERRE

Avec :

Clara MORGANE
Michel DUSSARAT, Pierre-Alain LELEU, Muratt ATIK et Antoine MILLET (au piano)

Un cabaret coquin, grivois, canaille, érotique, tout en sensualité, où se mêlent textes et chansons.

 

Notre avis : Dans un décor sobre, lustre en cristal et tentures de velours rouges, ce Cabaret canaille égrène textes et chansons lestes durant une heure et demie. Histoire de chauffer la salle, les spectateurs sont invités à combler les trous d’un poème en trouvant les mots manquants qui sont tous des noms de région. Par exemple : « L’amour ça… Creuse ». Révisez donc votre géographie si vous souhaitez jouer et gagner une coupe de champagne. Ensuite nous entrons dans le vif du sujet. Le trio vocal s’amuse de ces mots qu’il enfile les uns après les autres, tantôt en les chantant, tantôt en les déclamant. Clara Morgane constitue un « atout charme » pour le spectacle. Certes on ne peut pas affirmer qu’elle ait un organe défiant toute concurrence, toutefois la demoiselle joue le jeu à fond : elle chante sans micro et ne se met pas en avant, respectant l’équilibre d’une mise en scène discrète. A chaque représentation un artiste invité vient pousser la chansonnette. Julie Victor en fait partie, s’amusant vraisemblablement avec des chansons du début du 20ème siècle, du temps où les auteurs savaient être coquins avec élégance, jeu de mot à l’avenant, double sens et bonne humeur à l’honneur. Si ce cabaret n’est au final pas si érotique que cela (l’enchainement sans temps mort des chansons empêche une atmosphère plus troublante de s’installer), il constitue une halte sympathique.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Laisser un commentaire