Recherchez

Cabaret (Théâtre Marigny – Critique)

Le samedi 8 octobre 2011 à 10 h 16 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : Théâtre Marigny - Carré Marigny 75008 Paris - M° Champs Elysées Clémenceau
Dates : du 6 octobre 2011 au 8 janvier 2012
Horaires : Du mardi au vendredi à 20h30, le samedi 16h30 et 21h et le dimanche à 16h30
Tarifs : 79€ / 59€ / 39€ / 25€
Informations supplémentaires : 0 892 222 333 (0.34€ /mn)

Emcee : Emmanuel Moire
Sally Bowles : Claire Perot
Cliff Bradshaw : Geoffroy Guerrier
Ernst Ludwig : Patrick Mazet
Fraulein Schneider : Catherine Arditi
Herr Schultz: Pierre Reggiani
Fraulein Kost: Delphine Grandsart

Ensemble : Franck Mignat, Joseph Emmanuel Biscardi, Tristan Robin, Catherine Arondel, Audrey Senesse, Vanessa Cailhol, Pia Lustenberger, Amélie Munier
Swings : Adrien Biry, Camille Artichaut, Pierre Lamiraud, Lionel Losada, Marie Laure Ravau, Julie Galopin.

Après avoir accueilli 350.000 spectateurs aux Folies Bergère (2006-2008), le célèbre musical CABARET s’apprête à créer l’évènement à la rentrée 2011 lors d’un retour exceptionnel à Paris au Théâtre Marigny avant de partir pour la première fois en tournée dans toute la France. Conçu et mis en scène par Sam Mendes et Rob Marshall, le spectacle fut multi-récompensé à New-York où il se joua à guichet fermé pendant six ans (1998-2004) ainsi qu’à Madrid (2003-2006) et Amsterdam (2006).
Véritable succès public à Paris, il a été récompensé par 6 nominations aux Molières en 2007 et 1 nomination en 2008. Aujourd’hui, entièrement adapté en français et interprété par une troupe d’une trentaine d’artistes talentueux, CABARET reprend du service et s’apprête à devenir l’un des événements de la rentrée théâtrale 2011.

Notre avis : Quelle bonne idée d’avoir ouvert de nouveau le Kit Kat Club ! Même si la belle salle du théâtre Marigny n’a pas été transformée comme les Folies Bergère en son temps, le plaisir de retrouver tous ces personnages ambigus, fascinants dans une intrigue pour le moins adulte constitue un plaisir essentiel. Et l’on se prend à rêver, saison après saison, de la présence de spectacles tels que celui-ci, côtoyant des oeuvres plus commerciales ainsi que des créations… Une bonne partie de la troupe se retrouve, ce qui crée un sentiment étrange. Voir comment les comédiens abordent leurs rôles avec de nouvelles nuances, une aisance peut-être plus grande, tout en conservant l’indispensable déséquilibre qu’exige chacun des personnages. Car, une fois encore, Cabaret est un spectacle complet. Rien n’y est manichéen, tout incite à la réflexion par le biais d’un entertainment tout américain, parfaitement relayé par cette troupe talentueuse et la mise en scène inspirée de Sam Mendes, retravaillée pour le lieu par BT Mc Nicholl. Emmanuel Moire compose un Emcee tout en sophistication vénéneuse, cérébral et charnel. Claire Pérot ne démérite pas, la nouvelle Sally Bowles, peut-être plus nuancée, donne une tonalité encore plus riche au spectacle. Quant au couple formé par Catherine Arditi et Pierre Reggiani, leur complicité retrouvée rend encore plus bouleversante leur passion contrariée. Les autres artistes sur scène, sans oublier les musiciens – quel bonheur d’entendre cette partition interprétée de la sorte – méritent les applaudissements nourris qui terminent chaque représentation. Ils n’attendent plus que les vôtres.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , ,

Laisser un commentaire