Recherchez

Canada – Don Juan Symphonique (Critique)

Le samedi 16 février 2019 à 10 h 46 min | Par | Rubrique : Canada, Critique

Lieu : Maison symphonique de Montréal - 1600, rue Saint-Urbain, Montréal (Québec) H2X 0S1 (Métro Place des arts)
Dates : Du 12 au 16 février 2019
Horaires : 20h00 - matinée à 14h30 (samedi)
Tarifs : À partir de 50,00$
Informations supplémentaires : Billets : 1-888-842-9951

Marie-Ève Janvier (Maria) et Jean-François Breau (Don Juan) © Antoine Saito (OSM)

Direction musicale et orchestration par Simon Leclerc
Textes et musique de Félix Gray

Distribution : Marie-Eve Janvier, Jean-François Breau, Mario Pelchat, Robert Marien, Philippe Berghella, Cindy Daniel, Cassiopée

Acclamée par plus de 600 000 spectateurs au Canada, en France et en Corée du Sud, la comédie musicale Don Juan est de retour en version symphonique !

Notre avis :
Un 15e anniversaire, ça se célèbre en grand, comme l’a compris le spectacle musical Don Juan. Pour l’occasion, quoi de mieux que de remonter une version avec l’orchestre symphonique de Montréal dirigé par le maestro Simon Leclerc, qui a mis la main à la pâte pour redonner ses notes de noblesse à ce Don Juan ! Du plaisir… voilà ce qu’a éprouvé le public montréalais.

Presque toute la troupe originale de 2004 était présente : Jean-François Breau (Don Juan), Marie-Éve Janvier (Maria), Cassiopée (Isabel), Mario Pelchat (Don Carlos), Robert Marien (Don Luis) – NDLR : Claude Gauthier a joué Don Luis pendant les 200 premières représentations de Don Juan, Cindy Daniel (Elvira), Philippe Berghella (Raphael). Tous ont offert des prestations à la hauteur de leurs talents. Cette belle troupe était accompagnée par quatre choristes incroyables (Nancy Fortin, Rita Tabbakh, Martin Lacasse et David Latulippe).

Cassiopée (Isabel), Marie-Ève Janvier (Maria) et Cindy Daniel (Elvira) © Antoine Saito (OSM)

Sans mise en scène ni fioritures, vingt titres ont été sélectionnés parmi les 37 de la version originale. On retrouve notamment “L’homme qui a tout”, “Coeur de pierre” “Du plaisir”, “Changer” “Seulement l’amour”, “Seul”… Les interprètes étaient particulièrement enthousiastes et ont pris un réel plaisir à se retrouver sur cette immense scène de la Maison symphonique de Montréal, entourés de tous ces musiciens. Ils étaient vraisemblablement “aux anges”.

Le public, conquis d’avance, a eu droit à des moments uniques : un splendide flamenco improvisé par Cassiopée (Isabel), le duo Marie-Ève Janvier (Maria) et Jean-François Breau (Don Juan) qui réussissent à passer de la fiction à la réalité en un seul baiser… Un pur moment d’émotion ressenti jusqu’à la dernière rangée de la salle. On saluera également la voix unique de Cindy Daniel (Elvira) ou la forte présence de Mario Pelchat (Don Carlos).

Évidemment, présenter Don Juan dans une version symphonique change la donne. Certes, la musique et les paroles de Gray n’ont rien à voir avec les classiques qui les ont inspirés. Mais ce que Simon Leclerc en a fait redonne de la valeur à cette création. À l’époque, le public était sous le charme de Don Juan. Quinze ans plus tard, il l’est encore.

En espérant qu’un enregistrement de cette version symphonique verra le jour, il vous reste les 8 et 9 mars 2019 prochains (à Québec) pour découvrir cette extraordinaire version.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire