Recherchez

Canada – Forever Plaid (Critique)

Le samedi 7 février 2015 à 20 h 41 min | Par | Rubrique : Canada, Critique

Lieu : Centre Segal : 5170, chemin de la Côte-Ste-Catherine, Montréal (Québec)
Dates : Du 1er au 22 février 2015
Horaires : Lundi – 19 h, Mardi – samedi (fermé le vendredi) - 20 h, Dimanche – 19 h / Matinées : Dimanche 1er février – 13 h 30 - Mercredis 11 et 18 février – 13 h - Dimanches – 14 h
Tarifs : 32,00$ et 64,00$
Informations supplémentaires : Billets disponibles dès maintenant via le 514.739.7944
Chris Barillaro (Jinx), Gab Desmond (Frankie), Michael Daniel Murphy (Sparky) et Jonathan Patterson (Smudge) dans la comédie musicale Forever Plaid © Andrée Lanthier

Chris Barillaro (Jinx), Gab Desmond (Frankie), Michael Daniel Murphy (Sparky) et Jonathan Patterson (Smudge) dans la comédie musicale Forever Plaid © Andrée Lanthier

Mise en scène de Roger Peace
Texte, mise en scène et chorégraphie originales de Stuart Ross
Supervision musicale et arrangements de James Raitt
Produite originalement par Gene Wolsk

Distribution : Chris Barillaro, Gab Desmond, Michael Daniel Murphy et Jonathan Patterson

Après un automne record, le Centre Segal des arts de la scène poursuit sa saison 2014-2015 avec une nouvelle production du phénomène musical Off-Broadway, Forever Plaid, présentée en co-diffusion avec Copa de Oro Productions.

Roger Peace met en scène cette populaire comédie musicale doo-wop qui sera présentée au Théâtre Segal, du 1er au 22 février 2015. Forever Plaid est présentée dans le cadre du Festival Montréal en Lumière.

Notre avis :
Forever Plaid est un joyeux hommage musical à l’âge d’or des groupes d’harmonies des années 50 rendu à travers l’histoire loufoque des « Plaids », un quatuor de chanteurs fictifs qui périt en route vers son premier grand concert. Miraculeusement ressuscités, les chanteurs défunts obtiennent une seconde chance de produire l’accord parfait en présentant – 51 ans plus tard – le spectacle qui n’a jamais eu lieu.

Dès l’entrée en scène du quatuor, celui-ci est plongé littéralement dans ces nouvelles technologies – micro sans fil, projections vidéo -. Les chanteurs se sentent alors désemparés et ce, sans compter la peur d’avoir tout oublié de leurs paroles et chorégraphies de l’époque. Ces moments loufoques donnent le ton au spectacle.

Forever Plaid a été monté dans le moule des productions « Off-Broadway » – peu de décors – assorties d’une mise en scène simple mais efficace. Les projections un peu vieillottes agrémentent la vue du spectateur, sans plus. Sur la scène, on retrouve trois musiciens et le quatuor composé de Chris Barillaro (Jinx), Gab Desmond (Frankie), Michael Daniel Murphy (Sparky) et Jonathan Patterson (Smudge). Les chorégraphies, sur un ton de déhanchements enfantins, en passant par les claquements de doigts à profusion, sont exécutées de façon spontanée et précise. Nous avons droit à quelques interactions très intéressantes avec le public. Petite info ; si vous avez la chance d’être dans les premières rangées, souvenez-vous rapidement de vos cours de… Piano !

Chris Barillaro, Michael Daniel Murphy, Gab Desmond et Jonathan Patterson dans la comédie musicale Forever Plaid © Antoine Saito

Chris Barillaro, Michael Daniel Murphy, Gab Desmond et Jonathan Patterson dans la comédie musicale Forever Plaid © Antoine Saito

La troupe a été choisie avec grand soin. Malgré une grande complicité du groupe, deux interprètes ressortent du lot ; Chris Barillaro offre une performance époustouflante : on reconnait (enfin !) le talent de ce jeune acteur. Sa performance du (très) timide Jinx vous fera crouler de rire et vous donnera envie de le réconforter. Son collègue, Michael Daniel Murphy (Sparky), quant à lui, est né pour faire rire avec ses mimiques et son look « charmeur ». Chacun des membres a sa raison d’être, autant pour ses chants, son savoir-faire en jeu ou en danse.

Les classiques tels que « Three Coins in the Fountain », «Moments to Remember » et « Love Is A Many Splendored Thing » vous transporteront vers un monde peu connu des plus jeunes générations. L’harmonie vocale du quatuor est tout simplement sensationnelle. Un des numéros à ne pas manquer est sans contredit celui en hommage au « Ed Sullivan Show » qui est très entrainant et très amusant. Un must !

Blagues ringardes, costumes à carreaux et musique des années 50, font de Forever Plaid un spectacle impérissable qui vous fera passer un très bon moment. Et ce n’est pas seulement réservé à l’âge d’or : les jeunes auront l’impression que vivre dans ces années-là semblait simple et facile !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=K_NgSnxOZvg[/youtube]

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , ,

Laisser un commentaire