Recherchez

Canada – The Phantom of The Opera (Critique)

Le lundi 9 octobre 2017 à 12 h 23 min | Par | Rubrique : Canada, Critique

Lieu : Salle Wilfrid-Pelletier, Place des Arts - 260, boul. De Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H2X 1Y9 - Métro Place des Arts
Dates : Du 4 au 15 octobre 2017
Horaires : Du mardi au samedi à 20h00 - dimanche à 19h30 - matinées à 14h00 (samedi et dimanche)
Tarifs : 49.75$ à 159.75$

Derrick Davis et Eva Tavares dans la tournée nationale du Phantom of the Opera © Matthew Murphy

Musique : Andrew Lloyd Webber
Parole : Charles Hart et Richard Stilgoe
Livret : Richard Stilgoe et Andrew Lloyd Webber
Orchestrations : David Cullen
Mise en scène : Laurence Connor
Chorégraphies : Scott Ambler
Décors : Paul Brown
Costumes : Maria Bjornson
Éclairages : Paule Constable
Son : Mick Potter

Distribution :
Derrick Davis (Phantom)
Eva Tavares (Christine Daaé)
Jordan Craig (Raoul, Vicomte de Chagny)
Trista Moldovan (Carlotta Giudicelli)
David Benoit (Monsieur Firmin)
Edward Staudenmayer (Monsieur André)
Kristie Dale Sanders (Madame Giry)
Phumzile Sojola (Ubaldo Piangi)
Emily Ramirez (Meg Giry)
Emma Grimsley (Princess)
Mark Emerson (Auctioneer)
Constantine Pappas (Porter, u/s Raoul)
Jay Lusteck (Monsieur LeFévre, Firechief)
Robert Anthony Jones (Monsieur Reyer)
Victor Wallace (Joseph Buquet)
Tynan Davis (Wardrobe Mistress)
Jordan Ensign (Princess)
Sarah Mossman (Wildwoman)
Ted Keener (Slave Master)
Adam Rodgers (Slave Master)
Stephen Mitchell Brown (Jeweler, Passarino)
Carmen Vass (Madame Firmin, Confidante)
Travis Taylor (Hairdresser)
Adam Bashian (Don Attilio)
Herb Porter (Policeman in Pit)

Corps de Ballet :
Abigail Mentzer, Lily Rose Peck, Ally Taylor Sacks, McKenna Birmingham, Julie Eicher, Daniela Filippone.

Swing :
Edward Juvier, Daniella Dalli, Dan Debenport, Sarah DeBiase, Jessica Wagner, Adryan Moorefield, Tara Sweeney.

Notre avis :
Adapté du roman éponyme de Gaston Leroux, The Phantom of the Opera raconte l’histoire d’un individu masqué qui se cache dans le sous-sol de l’Opéra de Paris et terrorise tous ceux qui le fréquentent. Il tombe follement amoureux d’une jeune soprano, Christine, et décide de faire d’elle la nouvelle chanteuse vedette.

La troupe du Phantom of the Opera dans le numéro « Mascarade » © Alastair Muir

Le public montréalais était impatient de retrouver The Phantom of the Opera, après une absence de plus de 25 ans. Une attente largement récompensée. Cette nouvelle production est tout à fait grandiose. Il est rare qu’un spectacle destiné à une tournée soit recréé avec une telle ambition. Et c’est fort dommage. De fait, les spectateurs les plus réfractaires aux changements y trouveront leur compte.

La scénographie de ce nouveau Phantom est spectaculaire, fluide, et surtout magique, à l’instar d’une mise en scène enlevée qui modernise le classique sans toutefois dénaturer l’oeuvre. Sur scène, Eva Tavares (Christine Daaé) porte le spectacle. Elle est envoûtante et contrôle parfaitement sa magnifique voix. Derrick Davis offre un Fantôme puissant aux sonorités coulantes. Au contraire, le jeune Jordan Craig (Raoul) manque de justesse, tant dans la voix et que dans le jeu. Mais cette production de tournée possède des atouts majeurs : une troupe sublime, des chorégraphies revisitées et surtout une magnificence destinée à subjuguer les spectateurs. Et que dire des dix-sept musiciens qui accompagnent la troupe ? Ils sont véritablement l’âme du spectacle.

The Phantom of the Opera est sans conteste le spectacle à voir en ce moment à Montréal. Peu de comédies musicales de cette envergure soulèvent autant d’émotion que celle-ci…

Articles liés :

Freedom
Madame Raymonde
France Gall fête Starmania
Le Spotlight 2009
Voca People (Critique)
Chloé Lacan - Plaisirs solitaires (Critique)

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire