Recherchez

Cathy Sabroux lève le voile sur la Grande fête du théâtre musical

Le lundi 19 avril 2010 à 10 h 36 min | Par | Rubrique : Zoom

Réservez vos places pour la Grande fête du théâtre musical en cliquant ici.

La Grande fête du théâtre musical, deuxième édition

La Grande fête du théâtre musical, deuxième édition

Deuxième édition pour cette Grande fête du théâtre musical. Pouvez-vous nous présenter les spécificités de cette soirée ?
L’idée initiale de la Grande fête du théâtre musical était de réunir les artistes du réseau Diva et, au-delà, la profession du théâtre musical, dans une grande fête qui célèbre tous les talents à travers les nombreuses productions de ces dernières années.
Cet événement exceptionnel a été un tel succès l’an dernier que, le soir même, nous avons décidé d’en faire un rendez-vous annuel, avec nos partenaires d’un soir, Regard en Coulisse, que nous avions invité à nous rejoindre pour fêter ses dix ans d’existence, le Théâtre Comédia bien évidemment et France Musique qui avait enregistré la soirée pour l’émission « 42e rue » de Laurent Valière.
Ce grand rendez-vous du théâtre musical est un coup de chapeau aux artistes à travers grands succès, spectacles à l’affiche, créations en cours, tout ce qui reflète la diversité, la créativité et l’inventivité du genre !
Décision spontanée à laquelle il faut associer tous les artistes qui apportent leur concours bénévole à une manifestation que nous avons voulu placer sous le signe de la solidarité en reversant les profits de la soirée à l’association humanitaire CARE France, qui intervient partout dans le monde.

Comment s’effectue la programmation de la soirée ?
Nous avons travaillé en petit comité – Jacky Azencott et moi-même, pour Diva, et Stéphane Ly-Cuong et Rémy Batteault de Regard en Coulisse – en souhaitant, cette année, resserrer la programmation. On croise nos propositions (on en reçoit aussi beaucoup), on consulte avant tout les artistes qui sont la force vivante de la soirée : ils sont nombreux à créer spécialement des numéros, des chorégraphies, des arrangements vocaux et musicaux.
Nous n’avons pas pu naturellement réaliser toutes les envies, mais cela prouve aussi la vitalité du théâtre musical et nous aurons encore rendez-vous avec de nombreux artistes l’année prochaine. C’est très bon signe de voir le talent sans arrêt se renouveler !
Reste la mise en œuvre dont se charge l’équipe de Diva : l’écriture des intermèdes, à laquelle, cette année, Stéphane Laporte, Agnès Boury, Gilles Vajou et Jacques Verzier apportent leur concours, la conception musicale de la soirée supervisée par Raphaël Sanchez, les arrangements musicaux et la mise en scène de chaque numéro, pour laquelle il faudrait citer les nombreux musiciens, chorégraphes ou directeur vocaux qui participent, le travail avec les équipes techniques, la coordination avec nos partenaires : le Théâtre Comédia, France Musique, CARE France, mais aussi Dispatch ou les pianos Chopin, qui nous apportent une aide précieuse.
Deux mois de travail dense, plus de deux cents personnes impliquées, mais un vrai bonheur, un grand concours de générosités et de talents.

Pouvez-vous dévoiler quelques numéros en exclusivité ?
La couleur sera donnée par la reprise de grands succès, un hommage aux grands noms de la comédie musicale comme Sweet Charity, Mary Poppins, Miss Saigon, ou Un Américain à Paris interprété par Enzo Enzo, mais aussi Concha Bonita, Starmania ou La Petite Boutique des Horreurs. On y verra les interprètes de spectacles actuels : L’Opéra de Sarah, La Mégère à peu près apprivoisée, Zorro, ou Street Scene de Kurt Weil, créé tout récemment à l’Opéra de Toulon, des ensembles choraux exceptionnels, des numéros chantés et dansés, et aussi quelques créations bientôt à l’affiche, des surprises et des clins d’œil… Un programme plus dense que pour la première édition, mais avec plus d’artistes sur scène dont une bonne moitié de nouveaux : près de 130 en tout !

La soirée est donnée au profit d’une association humanitaire. Pouvez-vous nous la présenter ?
Nous souhaitions placer la soirée sous le signe de la solidarité, et avons pensé à l’association CARE France, qui mène des actions humanitaires très diverses dans les domaines de l’urgence et du développement : programmes de microfinance, d’éducation, de lutte contre le Sida, d’accès à l’eau potable et l’assainissement, de protection de l’environnement ou de développement économique, une lutte contre toutes les causes de la pauvreté, qui met aussi l’accent sur le rôle central des femmes.
Nous avons choisi, à leur demande, de reverser 10 euros par billet vendu à l’association, une formule qui clarifie la contribution personnelle de chacun aux actions de CARE.
Le reste de la recette couvrira les frais techniques de la soirée, et s’il y a déficit comme l’an dernier, Diva en assume le risque financier, avec le soutien du Théâtre Comédia. Bien évidemment, une telle manifestation n’est possible que grâce à la contribution bénévole des artistes, et au concours généreux de tous nos partenaires.

Au-delà de cette grande soirée, Diva a une activité tout au long de l’année. Quelles sont les prochaines étapes ?
La dernière « Carte blanche Diva » de la saison à la Péniche Opéra, les 17, 18 et 19 mai, avec deux mises en scène de Vincent Vittoz (Le Mouchard et Musique de Placard) avant les « Rendez-vous de la Création », du 1er au 14 juin, au Théâtre du Petit Saint-Martin, qui permettront de découvrir dix œuvres nouvelles du théâtre musical ! Et même une onzième, pour le plaisir, au Salon de Musique fin juin…
A suivre, la saison prochaine avec de nouvelles découvertes en partenariat avec plusieurs théâtres, un cycle de trois Master Classes dont la deuxième édition de Broadway Mélodies, des rendez-vous majeurs avec, bien évidemment, la troisième Grande fête du théâtre musical et, pourquoi pas, une nouvelle « Grande exposition musicale » dans un théâtre parisien…
Des projets qui concernent un réseau vivant de créateurs et d’interprètes, que nous remercions ici encore pour leur talent et leur générosité.

Retrouvez toutes les informations pratiques sur la Grande Fête du théâtre musical en cliquant ici !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , ,

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. […] sur Regard en coulisse l’interview de Cathy Sabroux, la directrice artistique de Diva, qui explique les temps forts de cette […]

Laisser un commentaire