Recherchez

Célestine et la Tour des nuages (Critique)

Le samedi 15 février 2020 à 18 h 55 min | Par | Rubrique : Critique, Jeune public

Théâtre de la Comédie Nation – 77, rue de Montreuil – 75011 Paris.
Du 10 au 14 février 2020.

Musique : Nelly Stajic.
Livret : Clara d’Agostino et Mehdi Vigier.
Mise en scène : Clara d’Agostino.
Chorégraphie : Joseph Laurent.
Assistante : Lara Pegliasco.
Avec Noé Pflieger, Marianne Millet, Hadrian Levêque, Marie Arnold et Jonathan Goyvaertz (piano).

1889, alors que l’exposition universelle de Paris fume à tous les coins de rue, Célestine, rêveuse et passionnée de lecture devient l’assistante du professeur Fournier, un historien théoricien quelque peu loufoque. Propulsée dans un Paris en pleine ébullition, elle fait la connaissance de Mira, une technicienne syndicalisée, dont le rêve est de devenir la première aviatrice. Grâce à Célestine, nos trois protagonistes forment rapidement un trio pour le moins original. Le professeur Fournier fait alors une révélation fracassante aux deux jeunes femmes : l’organisation de l’exposition universelle et la construction de la tour Eiffel sont le résultat d’un complot orchestré par une confrérie secrète. Cent trente ans après la construction de la tour Eiffel, Célestine et la Tour des nuages réinvente les origines de la construction du monument en rebondissant sur l’époque industrielle, l’univers de Jules Verne et le mouvement Steampunk. Ce spectacle musical familial et interactif vous fera voyager en aéronef dans une aventure rétro-fictive digne de ce nom !

Notre avis : C’est un petit diamant qui a brillé ces derniers jours à la Comédie Nation. À peine une première semaine de représentations pour la troupe de Célestine et la Tour des nuages et le résultat était plus que satisfaisant ! La superbe musique de Nelly Stajic épouse parfaitement l’univers du livret et la mise en scène, finement menée, se révèle astucieuse et ludique tout du long. Par ailleurs, le spectacle est interactif et permet même aux enfants de créer leur propre version de l’histoire.

Imagination et péripéties sont les maîtres-mots de cette œuvre énergique et survoltée. L’histoire foisonne d’événements et de détails, et Léon, le narrateur, guide les spectateurs avec soin au cœur d’un Paris rocambolesque où les enfants peuvent rêver et embarquer dans un fantastique voyage dans le temps riche en rebondissements. Un message écologique, sans doute un peu parachuté mais qui vient ancrer le récit dans la réalité, conclut un agréable moment en compagnie de la jeune et maladroite Célestine, du loufoque professeur Fournier et de la téméraire Mira.

Tous ces ingrédients contribuent, en somme, à faire de ce spectacle musical un divertissement familial de qualité : les grands comme les petits s’émerveillent des aventures de ces fascinants personnages aux caractères bien trempés.

 

 

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire