Recherchez

C’est Nina Qui M’a Dit (Critique)

Le jeudi 6 avril 2017 à 23 h 05 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : Théâtre Espace 44 - 44 rue Burdeau - 69001 Lyon
Dates : Du 4 au 9 avril 2017
Horaires : Mercredi et Jeudi à 19h30, Mardi, Vendredi et Samedi à 20h30, Dimanche à 17h30
Tarifs : ND

C'est Nina Qui M'a DitRésumé :
Frank Zappa a dit : « Le Jazz n’est pas mort, il a juste une drôle d’odeur ». Et cette « drôle d’odeur », c’est celle d’Alix et Camille, deux amies perdues de vue qui se retrouvent pour préparer le mariage d’Alix.

« Les chanteuses de Jazz telles que Nina Simone ou encore Ella Fitzgerald étaient des femmes fortes, qui géraient leur carrière d’une main de fer et paradoxalement menaient une vie sentimentale chaotique, allant de déceptions en peines de coeur. C’est exactement de cela dont on veut parler.
En chantant du Jazz, nous voulons garder à l’esprit que ce style musical est né d’une envie d’égalité et de justice et que le combat des femmes perdure pour les mêmes raisons.» Clotilde Tardy et Alissia Esteve

Notre avis :

Camille et Alix étaient très proches mais elles ne se sont plus revues depuis des années. Camille apprend qu’Alix va se marier en faisant la connaissance d’Holly, une de ses nouvelles amies. De nombreux souvenirs vont remonter à la surface et cette soirée laissera des traces…

En parlant de l’Alix d’hier et d’aujourd’hui, les jeunes femmes évoquent la relation entre Camille et Alix et font émerger des non-dits accumulés pendant plusieurs années. Plus globalement, cet échange leur permet aussi de faire part de leurs points de vue respectifs sur le rôle de la femme dans la société, sur ses attentes, ses choix… Les dialogues de C’est Nina Qui m’a Dit alternent entre humour, amertume, pointes de provocation. La mise en scène et les éclairages soulignent efficacement ces changements de registre et d’ambiance.

Clotilde Tardy et Alissia Esteve ont eu la bonne idée d’inclure des touches de jazz dans le spectacle, mettant en avant le répertoire de chanteuses de tempérament telles que Nina Simone, artiste militante. Les deux comédiennes font honneur à des artistes qui semblent les avoir inspirées et marquées.

C’est Nina Qui m’a Dit se révèle être un spectacle bien moins innocent que ce que les premières scènes laissent augurer. Le spectateur devra bel et bien se méfier jusqu’au bout des apparences afin de le savourer pleinement !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Laisser un commentaire