Recherchez

Chance

Le mardi 1 août 2006 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : Théâtre le Méry - 7, place de Clichy - 75017 Paris - métro : place de Clichy
Dates : du 4 août au 31 décembre 2006
Horaires : du Mardi au Samedi à 21h30, le Dimanche à 17h00.
Tarifs : 26 euros tarif plein ou 16 euros tarif réduit
Informations supplémentaires : 01 45 22 03 06

Livret, musique et mise en scène : Hervé Devolder
Chorégraphie : Catherine Arondel
Avec, en alternance, Cathy Arondel, Diane Bonnaure, Sophie Gemin, Ida Gordon, Mathilde Hennekinne, Sophie Lanfranchi, Lia-Marie, Nathalie Pâque, Agnès Pat’, Rachel Pignot, Chloé Pimont, Julie Victor, Julie Wingens, Yoni Amar, Laurent Bàn, Aurélien Berda, Rémi Cotta, Grégory Juppin, Hervé Lewandowski, Stéphane Métro, Nollane, Nicolas Perrier, Fabian Richard, Cyril Romoli, Edouard Thiébaut.

Critique parue lors des représentations de la saison 2004-2005 au Lucernaire

Chance ! est de retour ! Cette comédie musicale avait été une des bonnes surprises de la saison 2001-2002. Après avoir été créé au théâtre Dejazet et repris au Trianon, le spectacle d’Hervé Devolder revient à Paris dans une nouvelle configuration au Lucernaire. Il s’agit ici d’une version acoustique (claviers + guitare), avec une distribution en partie renouvelée (avec plusieurs artistes en alternance) et jouée dans une plus petite salle. Rappelons brièvement la trame du spectacle. Chance ! met en scène la vie d’un cabinet d’avocats. Attention, ceci ne signifie pas que Chance ! se prend au sérieux, bien au contraire ! L’univers professionnel de ces personnages et leurs passions secrètes sont traités avec humour et dérision, tout en musique, souvent dans le registre de la parodie. La vie de ce petit monde est chamboulée lorsqu’après avoir joué ensemble au loto, la chance sourit à nos héros…

On pouvait se demander si ce spectacle passerait aisément le cap d’une version acoustique, sans perdre trop du rythme et du dynamisme qui le caractérisait. La réponse est heureusement positive, même si ceux qui connaissent déjà le spectacle regretteront la disparition de certains effets. Les interprètes, qui jouent sans micro, mobilisent l’énergie nécessaire pour entraîner le public dans cet univers décalé. Les styles musicaux propres à chaque personnage, de l’opéra aux rythmes tropicaux en passant par la variété, sont bien représentés. Les chorégraphies de Cathy Arondel sont aussi un des atouts de cette comédie musicale.

Les anciens interprètes du spectacle, dont la charmante secrétaire BCBG Julie Victor, reprennent leur rôle avec brio. Les nouveaux venus s’intègrent très bien à l’équipe. Par exemple, la performance d’Edouard Thiebaut dans le rôle de l’employé un peu coincé et dans un registre dans lequel on ne l’attendait pas forcément, est surprenante. Le rôle du coursier, créé par Jérôme Rouzier (qui reprendra régulièrement ce personnage), avait séduit plusieurs spectatrices. Avec Cédric Pelzman (et en attendant Laurent Ban), le relais semble bien assuré. La distribution reste donc d’une grande qualité.

Hervé Devolder confirme donc avec cette nouvelle mouture que le succès initial de sa comédie musicale était loin d’être un simple coup de Chance. Spectacle à voir ou à revoir.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire