Recherchez

Circus Baobab, les tambours sauteurs

Le jeudi 29 juillet 2004 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers

Lieu : Casino de Paris - 16, rue de Clichy 75009 Paris
Dates : du 20 juillet au 7 août 2004
Horaires : du mardi au samedi à 20h30, dimanche à 16h00
Tarifs : de 35 à 15 euros
Informations supplémentaires : 08 926 98 926

mise en scène : Pierrot Bidon
chorégraphie : Ibrahima Coumbassa
direction musicale : Momo Wandel Soumah

avec : Nana Bangoura, Aboubacar Bangoura, Fodé Camara, Mamadouba Camara, Fanta Camara, Yamoussa Camara, François Cece Delamou,…

Venu de Guinée, le Circus Baobab avait fait les beaux jours du festival Paris Quartier d’Eté il y a deux ans, avec ses percussions enivrantes et ses acrobates virtuoses. Les voilà aujourd’hui de retour au Casino de Paris, pour amener un peu de couleurs à la capitale.

Si le précédent spectacle racontait la Légende du Singe Tambourinaire, le nouvel opus de cette compagnie nous invite à découvrir quelques saynètes de la vie guinéenne. Fête au village ou mésaventures à la capitale sont prétextes à des époustouflants numéros de jonglage, d’acrobaties, de contorsions et de trapèzes, le tout constamment accompagné de percussions et de chants, tantôt entraînants, tantôt lancinants. Si les numéros sont finalement assez classiques dans l’absolu, la compagnie y apporte une fraîcheur et une naïveté à la fois jubilatoire et communicative. Sourire aux lèvres, enthousiasme irrésistible, humour bon enfant, les artistes de Circus Baobab sont tout sauf blasés et transmettent avec bonheur leur énergie débordante. Il règne même parfois comme une joyeuse pagaille sur scène, mais celle-ci ne fait finalement que mettre en valeur l’extrême précision nécessaire à l’exécution des numéros de haute voltige.

Véritable bouffée d’exotisme et de bonne humeur, le Circus Baobab emmènera petits et grands vers un voyage haut en couleurs et plein d’innocente fantaisie.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire