Recherchez

Cosi Fan Tutte (Critique)

Le dimanche 5 juin 2016 à 19 h 40 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers, Théâtre musical

Lieu : Square Delfosse - quai Rambaud - 69002 Lyon
Dates : Mardi 14 juin 2016
Horaires : 20h30
Tarifs : TP : 22 € / TR : 15 € (et 8 € pour les enfants de moins de 12 ans et/ou accompagnants)

Cosi Fan TutteBrins de voix présente
Cosi Fan Tutte
Opéra d’après Mozart
Mise en scène : Pierre-Alain Four et Fanny Mouren
Adaptation musicale : Thibaut Trosset

Avec
Caroline Adoumbou (soprano), Fanny Mouren(mezzo-soprano), Mathilde Monfray (soprano), Julien Drevet-Santique (ténor), Jean-Nicolas Lucien (baryton), Nathanaël Tavernier (basse), Thibaut Trosset (accordéon)

Festival la Tour Passagère 2016

Critique publiée à l’occasion des représentations au Théâtre des Marronniers à Lyon en décembre 2013

Notre avis :

Que peut-il se passer lorsque deux hommes décident de soumettre leurs fiancées à la tentation afin de tester la force de leur amour ? Si vous avez pensé à une émission de télé-réalité plutôt qu’à Cosi Son Tutte de Mozart, vous serez partiellement excusable avec l’adaptation de cette oeuvre par l’association Brins de Voix qui mêle deux univers a priori bien opposés ! Ce collectif ne se limite pas à cette seule forme d’audace car ce Cosi Fan Tutte est présenté dans une version écourtée où l’orchestre se compose…d’un accordéoniste !

Dès les premières secondes, cette approche inhabituelle de l’oeuvre écrite par Mozart (sur un livret de Lorenzo da Ponte) séduit. L’ouverture jouée à l’accordéon par Thibaut Trosset ne détonne pas par rapport à celles habituellement menées par de grands orchestres et surprend même agréablement par la richesse des couleurs musicales offertes. Il en sera de même pendant tout le spectacle, le musicien étant il est vrai au service d’une belle palette d’artistes lyriques. Caroline Adoumbou, Fanny Mouren, Mathilde Monfray, Julien Drevet-Santique, Jean-Nicolas Lucien, Nathanaël Tavernier trouvent ici une belle occasion d’interpréter des personnages prisés au plus près du public, loin du format habituel des opéras.

Le choix de présenter une version écourtée de Cosi Son Tutte ne rend aucunement le spectacle bancal. L’usage de séquences vidéos en « mode confessionnal » propre aux télé-réalités permet de synthétiser avec humour plusieurs récitatifs et rebondissements. Certains clins d’oeil à des phrases cultes et à des personnages issus de cet univers télévisuel sont savoureux. Sans trahir pour autant l’oeuvre originale, cette approche permet de maintenir un rythme plus soutenu qu’un opéra « classique » et rend Cosi Fan Tutte accessible à un large public. Il est à souhaiter que Brins de Voix puisse rééditer des initiatives aussi fructueuses sur d’autres projets.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire