Recherchez

Critique : L’Ivresse des profondeurs

Le mercredi 17 février 2010 à 19 h 37 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : Centre Artistique El Duende, 86 rue Marat 94200 Ivry-sur-Seine, Métro ligne 7 Mairie d'Ivry
Dates : Du 22 janvier au 6 mars 2010
Horaires : Vendredi et samedi à 20h30
Tarifs : 12 euros / tarif réduit : 10 euros
Informations supplémentaires : 01 46 71 52 29 / www.compagniealeph.com

ivresse affSpectacle  écrit et mise en scène par la Compagnie Aleph
Avec: Loreto Azocar, Louise Bauduret, Mathieu Cabiac, Andrea Castro, Sebastian Castro, Mehdi Kerouani, Sebastien Naud, Luis Pradenas, Anita Vallejo.
Musiques originales : Anita Vallejo et Luis Pradenas

Costumes : Françoise Bauduret et Patricio Luengo / Décors : René Olivares / Régie : Thomas Vivance

Patrick a tout perdu. Son travail, sa maison, ses espérances, sa dignité et surtout sa femme, Marie.? Alors qu’il s’apprête à en finir avec sa vie, il est sauvé in extremis par son « faune gardien », une sorte d’ange poilu, à mi-chemin entre l’homme et l’animal. Celui-ci a pour mission d’accompagner Patrick dans les épreuves qu’il traverse. Mais en sauvant son protégé, l’ange gardien a désobéi aux règles. Il décide de se cacher dans le sommeil paradoxal de Patrick, le temps de trouver une solution pour aider le malheureux à « remonter à la surface », le temps d’affronter l’ivresse des profondeurs…

Depuis plusieurs années, à travers ses créations collectives, la Compagnie Aleph nous a habitués aux sujets sensibles, parfois difficiles, en mêlant humour, dérision et poésie. Après « In Tempo rubato » (la musique) et « Requiem enchanté» (la mort),  « L’Ivresse des profondeurs » évoque la crise en contournant les clichés par une multitude de métaphores burlesques brillamment orchestrées.

En associant avec talent le texte à la musique, le chant et la danse, ce conte moderne et engagé nous invite à réfléchir sur les contraintes imposées par la société. Jouant avec les stéréotypes, la troupe incarne avec justesse des personnages au service d’un  imaginaire collectif étonnant. C’est dans son rêve que Patrick comprendra progressivement que l’essentiel n’était pas forcément de « retrouver sa vie d’avant ».

A la sortie du spectacle, – qui ravira petits et grands – vous n’aurez qu’une envie, celle de vous enivrer de la vie !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Laisser un commentaire