Recherchez

Diva 2011 : Ginger Circus

Le mercredi 25 mai 2011 à 8 h 57 min | Par | Rubrique : Zoom

Ginger Circus (c)P. Bolantin

Pouvez-vous nous présenter Ginger Circus ?
C’est l’histoire d’un mouvement de protestation qui éclate à Paris, en mai 2068, contre la censure musicale exercée par le régime totalitaire qui règne sur les Etats-Unis d’Europe. C’est précisément dans l’agence artistique « Paul emploie » que se forme le groupuscule « Ginger Circus », composé d’artistes décidés à lutter pour sauver la liberté de création.
Cette lutte contre la restriction des libertés fait donc de Ginger Circus une politique-fiction mais traitée sur un mode délirant, avec une écriture ludique et humoristique, un univers et des personnages plutôt atypiques… à découvrir le 7 juin !

Quel est l’univers musical de l’œuvre ?
J’ai opté majoritairement pour des chansons enjouées, jubilatoires et pétillantes, mais il y a également les incontournables ballades, propres aux personnages amoureux, mais traitées ici au second degré ! Vingt titres originaux au total, avec de très nombreux passages polyphoniques. J’ai réalisé les arrangements et suis moi-même le directeur musical et vocal du spectacle.
Les paroles évitent au maximum le premier degré, grâce à l’absurde, pour plonger parfois sans retenue dans l’humour et le délire, grâce au décalage et au détournement des codes.
Et je tiens beaucoup à proposer plusieurs numéros dansés, avec des chorégraphies conjuguant humour et performance, qui contiendront de nombreuses références à Broadway, mais détournées et adaptées à l’absurdité des personnages et des situations. Il sera également fait appel aux claquettes dans le jeu des comédiens.

Pouvez-vous nous présenter l’équipe ?
Nous sommes cinq sur scène. Nelly Célérine (Le Roi Lion, Swinging Life, Les Indifférents…) joue Pat, qui rêve de vie extrasolaire, de méditation et de  pur amour. Marianne Viguès (Les 1001 vies d’Ali Baba, Coups de foudre, Le Chant de coton…) interprète Cat, la soeur siamoise de Pat, rêvant de devenir chanteuse. Anandha Seethanen (Le Roi Lion, Hair, Hairspray…) est Ginger, chanteuse rebelle bien décidée à lutter contre la politique de censure artistique menée par le pouvoir. Bernard Chatreau (L’Ile de Tulipatan) joue le personnage Paul, directeur de l’agence artistique « Paul emploie » et fervent partisan du dictateur en place. J’interprète, pour ma part, Alexis, un chanteur engagé qui défie la censure en écrivant une « poésie musicale » improbable, censée changer le monde. Nous sommes accompagnés au piano par Raphaël Sanchez. La mise en espace de la présentation publique du 7 juin est dirigée par Ariane Lagneau. Et les futures chorégraphies seront signées Valérie Masset.

A quel stade de production en êtes-vous ?
Tout est écrit, j’ai édité sur papier les dialogues et toutes les partitions, les interprètes connaissent toutes les chansons et l’équipe n’attend qu’une seule chose : passer à la réalisation scénique ! Il reste donc à trouver un théâtre et un financement pour monter et créer ce musical original… avant de le faire tourner le plus longtemps possible !

La représentation de Ginger Circus aura lieu le mardi 7 juin, à 18h30, au Théâtre du Petit Saint-Martin. Entrée gratuite mais réservation indispensable.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , ,

Laisser un commentaire