Recherchez

Diva 2011 : Naturellement belle

Le mercredi 1 juin 2011 à 13 h 00 min | Par | Rubrique : Zoom

Raphaël Callandreau (c) Nathalie Barrus

Pouvez-vous nous parler de Naturellement belle ?
Raphaël Callandreau :
Naturellement belle est une comédie musicale pour deux comédiens-pianistes-chanteurs, qui se jouera à deux pianos. L’intrigue est assez simple : dans un monde qui semble fait uniquement d’images et de rapports humains futiles et matérialistes, deux employés se retrouvent chaque jour au bureau pour travailler.
Rachel Pignot : A l’occasion d’une mission spéciale dont dépend leur avenir professionnel, ils vont faire évoluer leurs conceptions du bonheur, de l’amour et de l’engagement dans cette société à laquelle ils participent. Le tout est traité avec drôlerie et dynamisme, bien sûr !

Quel est l’univers musical du spectacle ?
Rachel :
L’univers musical du spectacle a clairement et brillamment été amené par Raphaël qui, par ses influences diverses, apporte une fraîcheur nouvelle et simple qui sait parfaitement souligner le propos. Parfois tendre, drôle, émouvant, quotidien, joyeux… A travers des rythmes entraînants et d’agréables mélodies.
Raphaël : Finalement, cela rejoint, en toute humilité, le Broadway des années 50 et 60. La présence de deux pianos sur scène permet à certains moments une partition assez fournie, avec un accompagnement pouvant comprendre à la fois des basses, des accords dans les médiums, et des petits motifs dans les aigus.

Comment s’est déroulé le processus de création à 4 mains ?
Rachel :
Tout a commencé par une envie commune de travailler ensemble il y a un peu plus d’un an. Nous avons ensuite échangé nos idées et envies puis, comme un cuisinier gourmand concoctant une nouvelle recette, nous avons mis toutes ces envies et idées dans la marmite et nous avons ensemble, toujours avec respect et écoute de l’autre, enlevé ou ajouté des ingrédients par ci par là pour doucement améliorer notre recette.
Raphaël : Et puis, en janvier dernier, nous avons passé  une semaine de résidence à la campagne pour peaufiner et mettre en place ensemble une sorte de première mouture, de manière à avoir quelque chose à présenter à quelques regards extérieurs et à pouvoir passer dans le cadre des lectures Diva. En tout cas, depuis le début, nous travaillons à tous les niveaux dans un total consensus, et aucun de nous deux n’a plus de pouvoir de décision que l’autre. Si j’ai écrit une musique dont Rachel n’est pas tout à fait satisfaite, on en rediscute jusqu’à trouver l’esprit sur lequel nous nous rejoignons. C’est indispensable pour que la motivation soit partagée en continu !

 

Rachel Pignot (c) Olivier Ciappa

D’autres personnes participent-elles à la création de ce spectacle ?
Raphaël :
Pour l’instant, nous n’avons quasiment travaillé que tous les deux, à l’exception de quelques séances de retours et conseils auprès d’amis et proches dont le regard nous tenait à cœur. Barnabé, le chat de Rachel, a aussi joué un rôle important lors de la semaine de création, il avait la responsabilité de nous rappeler de nous reposer de temps en temps. Il était très doué pour cela, il lui suffisait de se vautrer par terre en face de nous et très vite l’envie de faire une sieste venait.
Rachel : Surtout pour toi, gros nigaud ! Et pour en revenir à l’équipe, nous sommes effectivement deux sur scène mais avons eu récemment le privilège de travailler avec Cathy Arondel pour toutes les parties chorégraphiées.


A quel stade de production en êtes-vous ?
Rachel :
Pour le moment, nous pensons avoir avec ce livret une base solide qui peut bien sûr encore évoluer et nous espérons que ce projet donnera envie qu’on s’y intéresse en termes de production et de programmation.
Raphaël : Quoi qu’il advienne par la suite, notre motivation commune me semble très solide, car les thèmes du bonheur et de la beauté nous semblent des sujets nécessaires. On a le sentiment de pouvoir vraiment apporter quelque chose de réjouissant aux spectateurs qui viendront nous voir. Et nous ferons tout pour que la pièce se joue même si nous n’avons pas l’occasion de trouver de production dans l’immédiat. C’est l’avantage de travailler à deux en tant que créateurs et interprètes !

La représentation de Naturellement belle aura lieu le mardi 14 juin, à 18h30, au Théâtre du Petit Saint-Martin. Entrée gratuite mais réservation indispensable.

Articles liés :

Happening Les Musicals : réactions à chaud des protagonistes
Avignon Off 2010 : Le Raphou Show (Critique)
Diva 2011 : L'Eveil du printemps
Naturellement belle (Critique)
Lecture publique des Mariées de l'An 2000
Premiers concerts parisiens pour les Funambules

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , ,

Laisser un commentaire