Recherchez

Canada – Don Juan (Critique)

Le jeudi 2 février 2012 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Canada, Critique

Lieu : Salle Wilfrid-Pelletier, Place des Arts - 260, boul. De Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H2X 1Y9 - Métro Place des Arts
Dates : du 2 au 12 février 2012
Horaires : Du mardi au samedi à 20h00 - matinées à 14h00 (samedi et dimanche)
Tarifs : 126,67$, 106,67$, 96,67$, 76,67$ (Taxes et frais de service inclus)
Informations supplémentaires : http://www.evenko.ca
Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau © Agence QMI

Le spectacle musical de Félix Gray
Mise en scène de Gilles Maheu
Chorégraphie de Angel Rojas et Carlos Rodriguez
Direction musicale de Guy St-Onge

Distribution :
Normand Lévesque (Don Luis)
Amélie B. Simard (Isabel)
Étienne Drapeau (Don Carlos)
Natasha St-Pier (Elvira)
Jonathan Roy (Raphaël)
Marie-Ève Janvier (Maria)
Jean-François Breau (Don Juan)

Don Juan n’a cure de l’amour que lui porte sa femme et court les jupons sans relâche. Son égoïsme est puni par le fantôme du Commandeur, un homme qu’il a tué par l’épée. Ce dernier le condamne à tomber amoureux, il en mourra… .

Notre avis :
Don Juan est de retour pour dix représentations seulement. On y retrouve le couple vedette Breau/Janvier dans leurs rôles respectifs du séducteur Don Juan et de l’aimante Maria. Ils sont à la hauteur de nos attentes et même davantage. On ne peut en dire autant du jeune Étienne Drapeau (Don Carlos) qui endosse un rôle tenu auparavant par le grand Mario Pelchat. Une tâche ardue que l’ex-académicien n’a pas su relever à cause d’une insuffisance vocale et d’un manque flagrant de formation théâtrale. Sa collègue, Amélie B. Simard, nous offre une Isabelle sans artifices, une prestation correcte, sans plus. La surprise de cette édition 2012 est sans conteste l’hockeyeur / chanteur de hip hop, Jonathan Roy. Son Raphaël est tout simplement émouvant. Malgré ses débuts sur une scène et de surcroît dans un grand spectacle comme l’est Don Juan, il s’en sort à merveille. Il se révèle aussi à l’aise dans la musique folk (son univers de prédilection) que dans l’univers de la variété de Félix Gray. Un talent à surveiller. Notons les performances de Natacha St-Pier (Elvira) et Normand Lévesque (Don Luis) qui sont égaux à eux-mêmes.

Côté décor, rien n’a changé : on y retrouve le même plateau tournant et pratiquement les même accessoires. Côté chansons, cette édition a retrouvé l’excellente chanson « L’amour est plus fort » et une autre, toute nouvelle, interprétée en rappel « Nous, on veut de l’amour » : mais exit le duo Maria / Elvia dans le touchant : « Deux à aimer ».  À noter que nous avons droit à l’éternelle bande-son, sauf à quelques (rares) occasions où trois musiciens jouent en direct.

Don Juan repose énormément sur les danses flamenco. Celles créées par Angel Rojas et Carlos Rodriguez et exécutées par les quinze danseurs / danseuses sont tout simplement époustouflantes ! On en redemande encore et encore.

Don Juan est un spectacle où on se surprend à fredonner toutes les chansons du spectacle, il faut mentionner que Félix Gray a un don pour créer des « vers d’oreille » ! 

L’album regroupant 16 des plus grands succès de Don Juan, tous signés Félix Gray et enregistrés par la nouvelle troupe, est disponible dès maintenant.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=59FJeFr8Tao[/youtube]

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , ,

Laisser un commentaire