Recherchez

Douze hommes en colère

Le mercredi 21 octobre 2009 à 10 h 30 min | Par | Rubrique : A l'affiche, Critique, Spectacles divers

Lieu : Théâtre de Paris - 15, rue Blanche - 75009 Paris
Dates : Depuis le 8 octobre 2009
Horaires : Du mardi au samedi à 20h30. Samedi : matinée à 16h30
Tarifs : De 20 à 60 euros

douze-hommes-en-colereMise en Scène : Stephan Meldegg
Adaptation Théâtrale : Attica Guedj et Stephan Meldegg
Scénographie : Charlie Mangel
Avec : Michel Leeb, Alain Doutey, Pierre Santini, Jean-Jacques Moreau, Louis-Marie Audubert, Jean-Luc Porraz, François Gamard, Jérôme Le Paulmier, César Méric, Elrik Thomas, André Thorent, Eric Viellard

Douze hommes en colère relate les délibérations d’un jury lors d’un procès pour meurtre. Tout semble accabler l’accusé et la quasi-totalité des jurés entre dans la salle pour le déclarer coupable. Et pourtant… L’un d’eux, le juré n° 8, a un doute, un tout petit doute qui relance les débats jusqu’à la décision finale. Durant de longues heures, les douze hommes vont éprouver leurs colères, leurs frustrations, leur haine mais aussi, parfois, leur compassion.

Même si Douze hommes en colère est d’abord une pièce, il est difficile, pour ceux qui l’ont vu, d’oublier le chef d’œuvre de Sidney Lumet qui l’avait transposée au cinéma. Reconstituer l’atmosphère écrasante du huis-clos, le suspense, succéder à des acteurs tels qu’Henry Fonda constituaient donc plusieurs défis à relever. Et c’est le cas avec le spectacle actuellement à l’affiche qui est une réussite à tous les niveaux. Les comédiens investissent leurs personnages et font leur « numéro » avec brio, au point que le public ne peut s’empêcher de réagir par une salve d’applaudissements dès que la justice reprend ses droits. Michel Leeb est un « numéro 8 » tout à fait convaincant, d’autant plus que ses onze acolytes sont remarquables.  La mise en scène et la scénographie sont parfaites et jouent avec intelligence des éléments du tribunal, de l’ambiance et des mouvements du groupe d’hommes.

Alors, même si nous ne sommes pas aux Etats-Unis, même si la peine de mort est abolie et même si l’action se situe au siècle dernier, le très beau texte – réadapté pour l’occasion – et les passions qui animent ces douze hommes gardent toute leur force, dans une réflexion plus générale sur la justice de l’homme par l’homme. Une pièce importante doublée d’une jolie leçon d’humanité !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , ,

Laisser un commentaire