Recherchez

« Dracula » obtient le Globe de Cristal de la meilleure comédie musicale

Le mardi 7 février 2012 à 0 h 16 min | Par | Rubrique : En bref

Kamel Ouali (c) DR

Ce soir a eu lieu la cérémonie des Globes de Cristal, prix décernés par la presse française dans le domaine des arts et des spectacles. Dans la catégorie comédie musicale, le Dracula de Kamel Ouali emporte le trophée devant Cabaret (Marigny), Lili Lampion (Théâtre de Paris), Voca People (Bobino) et The Sound of Music (Châtelet).

Et vous, pour qui auriez-vous voté ?

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , ,

10 commentaires
Laisser un commentaire »

  1. Dracula l’emporte devant Cabaret ! Oh… Le jury n’a-t-il jugé que sur le budget filins et écrans géant ???

  2. Avec un « s » à géants…

  3. Comment Dracula a pu battre Cabaret et Sound of Music ??? Consternation …

  4. Je ne sais pas les nominés mais Dracula jamais !!!!!!!
    Si Mozart ou 1789 avait été nominé c’est sans doute ça que j’aurai voté !! 🙂

  5. Dracula de mon côté, même si je n’y aurais pas cru 😉 Cela reste une excellente surprise tout de même.

    Après, pour ceux qui disent que cela n’a été jugé qu’au budget… Regardez déjà les ventes de places, vous verrez que Dracula plus vendu que Cabaret 😉 Après, Cabaret est un très beau spectacle également, mais pas la peine de dire que c’est consternant ou autres… A ce que je sache, on dit qu’il y a la guerre des comédies musicales, et c’est entretenu par ce genre de commentaires injustes ^^ Tout le monde mérite tous les prix ^^

  6. Mon Cher Valingaï,
    Je ne peux pas être d’accord avec ton jugement qui me parais un peu creux, en effet je pense que tu défend très mal la machine à fric qu’est le « Dracula » de Ouali. En effet tu parles en terme de ventes de billet pour conforter l’idée que ce show mérite un prix, mais justement je pense que c’est la seule chose voulu par les Ouali/ Atia/ Cohen, par un battage médiatique, un album sortit un an à l’avance pour financer et attirer le maximum de gens à consommer un produit.
    Or quand moi je parle de comédie musicale je ne pense pas tout de suite à l’argent, non, je me demande d’abord si l’histoire qui est raconté est forte, et mérite une adaptation ( Pour Dracula, je pense que nous sommes d’accord pour dire c’est un fait) ensuite je pense à l’interprétation de cette histoire, autrement dit le point de vue d’un metteur en scène sur un récit que tout le monde connait depuis longtemps.
    Et c’est bien la que viens le problème ! Ouali n’a aucune vision forte pour son spectacle, au lieu de ça il re-pompe des idées des films de vampire qu’il a vu comme le « Dracula » de Francis Ford Coppola ( surtout au début avec l’ouverture en marionnette projeté) ou « Entretiens avec un vampire » ( La scène du théâtre des vampire) et j’en passe.

    On sent bien que lui et les producteurs se sont dis  » Ouah ta vu le pognon qui se font avec Twilight i faut faire ça en spectacle !!! ».

    Je reviens que l’intention principale de Ouali pour son spectacle, la danse. L’idée est très bonne mais encore une fois est avorté, en effet pourquoi annoncer que dracula ne peux s’exprimer qu’en dansant si on lui colle trois sbire qui parle à ça place ???? Voilà l’exemple parfait du néant de ce spectacle.
    Et quand on pars de ce constat on en peux que se rendre compte que la musique ne fais pas avancer l’histoire, ni les personnages mais ne sont la que pour faire vendre des albums et du merchandising.

    Je tiens à dire que pour faire cette critique j’ai été voir le spectacle ( gratuitement, faut pas déconner non plus)
    et que donc je ne me base pas sur des chiffres pour faire un analyse, mais sur un ressenti et un bonne connaissance de l’art de la comédie musicale.

  7. Il doit y avoir eu une erreur… Dracula méritait le prix du meilleur show plein de forme et SANS FOND.

    C’est sûr que quand on la chance d’avoir de gros moyens, des affiches dans toute la France et un bon chorégraphe, on a intérêt à monter un spectacle avec de beaux tableaux (ne parlons pas de la partie vidéo qui est totalement inutile et ridicule).

    Mais ce qui est génial dans la VRAIE COMEDIE MUSICALE, même sans gros moyens, c’est que derrière les beaux tableaux, il y a… une… ?? HISTOIRE !! Ouiiiiii ! Une histoire bien écrite, avec des mélodies et des textes géniaux, et un personnage principal qui s’impose sans qu’on ait besoin de le chercher.
    Ces points essentiels ont dû être oubliés ici…

    Alors Bravo tout de même aux artistes et techniciens de ce spectacle, parce qu’ils ont travaillé et qu’ils ont réussi à offrir à un large public ce qu’il voulait voir : du show.

    Mais un mot aux représentants de la « presse française dans le domaine des arts et des spectacles » : changez de métier ou remettez-vous en question parce que vous n’avez RIEN COMPRIS.
    Et c’est grâce à vos choix sidérants qu’on comprend pourquoi la COMEDIE MUSICALE en France a aussi peu de valeur.
    Mes salutations à votre royale incompétence.

  8. … et faut il préciser qu’en dehors de certaines qualités esthétiques ma foi honorables et des moyens colossaux qui donnent le change au public avide de grand spectacle… la musique est tout de même d’une horreur sans nom !! Paroles ineptes, mélodies d’une niaiserie consternantes, interprétation fadasse… Dites-nous, les auteurs compositeurs se sont-ils fait sucer leur sang ? Il y a tout de même dans les projets de Kamel Ouali , depuis toujours, un choix musical au plus bas fond de la créativité. Et le pire : que ce soit la PRESSE qui élise ce spectacle en dit long sur l’affligeant opportunisme général. A VOMIR !

  9. Pas d’accord du tout ! On peut critiquer les chansons, la forme du spectacle, le fait que ce soit une « usine à fric », mais pas les interprètes !!! Ils sont tous remarquables et vraiment très bons. Arrêtez un peu de faire vos mauvaises langues !

  10. Le Dracula est mahleureusement une énorme « meringue » à l’image des comédies musicales que l’on nous sert habituellement. J’entends par « meringue » un spectacle à gros budjet avec beaucoup d’effets spéciaux mais totalement vide de sens. Rien à se mettre sous la dent, c’est du vent, ininterressant.! Quel malheur qu’aucun producteur n’est investi dans la version Canadienne. Non le public français n’est pas constitué seulement de « décérebrés » à qui l’on doit seulement montré du « tape à l’oeil ». Un bon spectacle est un spectacle qui doit pouvoir se voir à différents niveaux: féerie, réflexion, psychologie, travail vocal chorégraphique, etc. Juger d’un spectacle par rapport à ses recettes ne veut pas dire qu’il est bon. Les « fast food » font du chiffre cela n’en fait pas des bons restos pour autant!!!!!

Laisser un commentaire