Recherchez

Eby et la petite au bois dormant

Le jeudi 29 octobre 2009 à 9 h 50 min | Par | Rubrique : A l'affiche, Critique, Jeune public

Lieu : Le Lucernaire - 53 rue Notre-Dame-Des-Champs - 75006 Paris.
Dates : A partir du 07 octobre 2009.
Horaires : Mercredi et samedi à 15h. Vacances scolaires du mardi au samedi à 15h (Relâches exceptionnelles les 11 novembre 2009, 25 décembre 2009 et 1er janvier 2010).
Tarifs : 10 € pour les enfants & 15 € pour les adultes.

eby-et-la-petite-au-bois-dormantAuteurs : Laurent Montel et Sarah Gabrielle.
Mise en scène : Sarah Gabrielle.
Assistante mise en scène : Céline Develle.
Distribution : Avec Sophie Carrier ou Marie Frémont (Éby), Benjamin Julia ou Florent Ferrier (Papy Georges) et Clara Noël ou Charlotte Popon (Minouche).
Musique : Benjamin Farley.
Effets spéciaux : Alpha.
Création lumière : Eric Pelladeau.
Création son : Yann Galerne.
Décor et scénographie : François Marsollier et Sarah Ferrier.
Costumes : Dominique Louis et Marie-Charlotte Hardouin.
Avec la complicité de Miroir & Métaphores.

Pauvre Minouche ! Comme elle a peur, la nuit, dans la grande maison vide de Papy Georges, où elle et sa maman Rébecca viennent d’emménager. Et cet orage qui gronde ! « C’est la maison de mon enfance – tu y seras très heureuse… ». Mais la nuit peut être une source d’inquiétude et de cauchemars dans ces endroits qu’on ne connaît pas encore très bien… « Et si on jouait… un conte ? Et si on jouait… la Belle au Bois dormant ? » Mais comment faire ? Cela fait si longtemps que Rébecca n’a plus joué… Heureusement, un gentil fantôme veille, et va essayer de leur montrer la voie… Minouche vaincra-t-elle ses peurs ? Rébecca saura-t-elle faire revivre les moments magiques de son enfance, quand elle avait l’âge de sa fille, et qu’on la surnommait… Éby ?

Au delà de nous raconter une nouvelle fois, l’histoire de la Belle au bois dormant version « Charles Pierrot », cette pièce met en perspective la notion de jeu pur et le plaisir de jouer la comédie. ici les deux  se rejoignent pour ne faire qu’un. Ainsi s’entremêlent sur scène une princesse, sept gentilles fées, une méchante, un prince charmant, mais aussi une ogresse, les enfants de la Belle, etc. Les comédiens s’amusent comme des enfants, se déguisant et s’amusant à interpréter à tour de rôle, tel ou tel personnage. Cette approche fonctionne parfaitement avec les enfants qui se retrouvent à la fois dans le personnage de Minouche et à la fois dans les jeux de comédie qu’ils manient au quotidien dans la cour de récré. Quand aux plus grands, les retrouvailles entre Eby et son grand-père disparu ne peuvent que les émouvoir et leur permettre de s’identifier eux aussi aux personnages sur scène selon leur génération. La sincérité des comédiens fait définitivement de ce spectacle un moment très agréable à partager en famille et en particulier en compagnie de son papy ou de sa mamie…

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Laisser un commentaire