Recherchez

Londres – Elf: The Musical (Critique)

Le dimanche 15 novembre 2015 à 13 h 23 min | Par | Rubrique : Critique, Jeune public, Londres, Théâtre musical

Lieu : Dominion Theatre
Dates : Jusqu'au 2 janvier 2016
Horaires : Voir les sites de réservation
Tarifs : de £30 à £90 (et plus)
Informations supplémentaires : http://www.dominiontheatre.com/theatre/elf/

elf-the-musical-londonLivret : Bob Martin (The Drowsy Chaperone) et Thomas Meehan (Annie, The Producers, Hairspray)
Lyrics : Chad Beguelin (AladinThe Wedding Singer)
Musique : Matthew Sklar (The Wedding Singer)

Notre avis : Pour les fêtes, West End propose une comédie aussi familiale que musicale : Elf: The Musical, tirée du film Elf de 2003 avec Will Ferrell, créée à Broadway en 2010 et étrennée au Royaume-Uni à Plymouth l’an dernier à la même époque. Il faut dire que c’est un spectacle typiquement de saison mettant en scène tous les canons « noëlistiques » qui émerveilleront les plus jeunes et réjouiront leurs accompagnants (comme les quelques blagues subliminales pour adultes). New York y est aussi largement célébré et occupe une place aussi importante que le Père Noël, ce qui a sans doute moins de résonance qu’Outre-Atlantique – une transposition géographique aurait été intéressante. Les tableaux colorés de chorégraphies et claquettes s’enchaînent sur des airs marqués Broadway à la limite de la caricature mais, de ce fait, appréciables dès la première écoute. Le show se termine en apothéose avec le Père Noël qui reprend sa route en traîneau volant au-dessus des spectateurs sous la neige qui tombe dans la salle. Impossible de rester insensible à cette magie, c’est du très grand spectacle !

On pourra simplement regretter quelques scènes de transition un peu pauvres en décors que des projections vidéos n’améliorent décidément pas. A la première, certaines chorégraphies et déplacements étaient encore à roder mais seul un spectateur averti s’en rendra compte.

Outre les gros moyens de la production, c’est surtout la troupe qui fait merveille. Ben Forster, issu d’une emission de télé-réalité, est génial dans le rôle principal de Buddy. Jenny Dale, vue au Châtelet dans Singin’ in the Rain, est la généreuse secrétaire du père. Harry Collett, un ex-Billy Elliot, interprète solidement le tout jeune demi-frère de Buddy (il alterne avec trois autres enfants).

Elf: The musical est donc un spectacle de saison charmant, pour petits et grands, et certainement l’occasion de s’initier à West End si vous êtes à Londres pour les fêtes, d’autant que même un niveau moyen d’anglais permet de suivre globalement l’intrigue.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , ,

Laisser un commentaire