Recherchez

Elle était une fois… (Critique)

Le dimanche 26 février 2012 à 12 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : Théâtre du Ranelagh - 5, rue des Vignes - 75016 Paris
Dates : Du 25 novembre 2011 au 17 mars 2012 : les vendredis et samedis à 19h, les dimanches à 11h30.
Tarifs : De 10 à 32 €.


Avec Anne Baquet
Direction musicale : Damien Nédonchelle
Sur une idée originale d’Anne Baquet
Mise en scène : Jean-Claude Cotillard
Lumière : Jacques Rouveyrollis
Textes : Flannan Obé, Frank Thomas, Frédéric Zeitoun
Musiques : Thierry Boulanger, Jérôme Charles, Thierry Escaich, Juliette, Damien Nédonchelle, André Pétroff, Philippe Tasquin, Piotr Tchaïkovsky, Roland Vincent, Reinhardt Wagner
Arrangement : Jérôme Charles, Damien Nédonchelle
Scénographie : Claudine Allegra
Chorégraphie : Alexandra Gonin

Notre Avis :

Sur un texte fort bien écrit, incluant de belles saillies humoristiques et des rimes variées, Anne Baquet raconte et chante le parcours un peu loufoque d’une petite fille mal embarquée dans la vie et qui finit par trouver l’amour et la sérénité. En 90 minutes, elle réalise la prouesse de donner vie à une dizaine de personnages, pas tous aussi crédibles les uns que les autres mais riches en caractère et attachants. Ainsi, on rencontre une mère chanteuse lyrique russe et alcoolique, un prof de théâtre qui éructe plus haut que sa bouche, des copines en plein âge ingrat et une psy, un chanteur de boys band etc… La mise en scène est simple mais astucieuse ; avec un minimum d’imagination, on adhère vite aux différents temps et lieux représentés. Le registre soprane, un brin lyrique, crée un formalisme qui ne correspond pas toujours à une narration contemporaine mais la pertinence et l’impertinence des textes donnent un ton juste malgré tout et, surtout, divertissent le spectateur à coup sûr !

Articles liés :

Rencontre avec Gaël Colin, metteur en scène de "Elegies..."
Un rien nous fait chanter
L'Athénée annonce sa saison 2012-2013
Jazz Club & Talons Aiguilles (Critique)
Les Swinging Poules (Critique)
Avignon Off 2017 - Je ne suis pas une libellule (Critique)

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , ,

Laisser un commentaire