Recherchez

Enzo Enzo donne le Clap !

Le samedi 7 novembre 2009 à 19 h 14 min | Par | Rubrique : Rencontre

Enzo Enzo (c) Thibault Stipal

Enzo Enzo (c) Thibault Stipal

On vous retrouve une nouvelle fois sur un projet pour enfants. C’est un univers que vous affectionnez particulièrement ?
Oui, j’ai démarré sur ce créneau lorsque mon contrat avec ma maison de disques arrivait à terme. J’avais envie de faire des choses plus personnelles, plus fantaisistes, sans rentrer à nouveau dans le système du show business avec des scores à assurer… La pression est beaucoup moins importante et je prends beaucoup de plaisir à me réaliser dans la chanson pour enfants.

Cette fois, vous adaptez des chansons de films et comédies musicales. C’est un genre que vous aimez depuis longtemps ?
Oui, ça a commencé comme souvent par l’intermédiaire de ma famille. J’ai découvert My Fair Lady alors que j’étais enfant. Ce fut un véritable déclic. J’ai immédiatement adhéré à ces histoires pleines de poésie, qui mettent en valeur les mélodies et les artistes. J’ai un souvenir impérissable de tous ces plans séquences merveilleux qui rythmaient les films musicaux de l’époque. Ces comédies musicales hollywoodiennes correspondent complètement à une époque. Aujourd’hui, on est passé à autre chose. J’avais envie que les nouvelles générations puissent goûter et apprécier ce cinéma musical et apprécier les performances des artistes.

Quelle est votre comédie musicale préférée ?
L’album retranscrit tout à fait mes préférences. Les comédies musicales que je préfère restent My Fair Lady, La mélodie du bonheur, et la scène des ramoneurs dans Mary Poppins.

Comment avez-vous choisi de faire un CD basé sur des extraits de comédie musicales ?
On a commencé à lancer quelques idées en l’air lors de l’enregistrement du précédent album : Trois histoires comme ça, à citer des films et on a trouvé que c’était un bon axe. J’ai revu des films que mes enfants aimaient comme Annie ou Bugsy Malone… J’ai également axé mes recherches sur des comédies musicales qui proposent de belles mélodies.

Enzo Enzo (c) Thibault Stipal

Enzo Enzo (c) Thibault Stipal

Comment avez-vous choisi chaque chanson ?
J’ai regardé beaucoup de films musicaux, et j’ai appelé des amis. Smile fait partie des chansons incontournables qui s’est imposée après cette phase de recherche. Ce fut une belle occasion de chanter en anglais. Nous nous sommes également appliqués à proposer une version française de chansons américaines. Nous avons également fait très attention à inclure des chansons plus ou moins connues afin d’équilibrer l’album.

Comment avez-vous choisi les arrangements ?
Toucher aux chansons de l’époque est un exercice très difficile. D’autant plus que nous ne bénéficions pas des mêmes moyens ! Je me suis laissée guider par ma sensibilité et me suis tournée vers une orchestration acoustique en essayant de faire passer avant tout le sentiment présent dans la chanson. Nous voulions obtenir une version qui nous plaisait. Cette recherche n’est pas une démarche intellectuelle mais un moment de liberté, qui s’est réalisée dans le plaisir et la confiance.

Pour la pochette de l’album, vous avez revêtu le costume du personnage principal de chaque chanson ; racontez-nous comment ça s’est passé.
C’était super rigolo ! Ce  qu’on voulait faire passer au travers de ces photos, c’est que cet album a du peps, qu’il ne se prend pas au sérieux tout en étant abouti. Les photos sont une façon d’évoquer toutes les facettes des chansons. Pour la séance, le styliste avait ramené un tas d’accessoires, on s’est amusé pendant douze heures d’affilée. J’ai vraiment pu me laisser aller à toute ma fantaisie.

Quel rôle de comédie musicale rêvez-vous de jouer ?
J’hésite entre la Mélodie du bonheur, j’adore la fraîcheur de Maria la gouvernante, je suis d’ailleurs très fan de Julie Andrews et Eliza dans My Fair Lady.

Concentrez-vous tous vos projets à destination du jeune public ?
Non pas du tout !  M’adresser aux enfants est une parenthèse que j’affectionne particulièrement de par la liberté qu’elle me laisse, mais je n’oublie pas mon public adulte ! Je sors le 9 novembre prochain une compilation intitulée Toutim composée de chansons inédites et rares, de chansons de films et de spectacles.  Je viens également de terminer un album de chansons originales  intitulé Têtue, dont la sortie est prévue en février et la tournée en mars. Je serai aussi sur scène au théâtre d’Ivry  pour 15 représentations, de la fin janvier à mi février ! Vous voyez, je ne manque pas de projets…

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire