Recherchez

Exclu : Découvrez les extraits de Chess : In Concert

Le samedi 13 juin 2009 à 0 h 38 min | Par | Rubrique : En bref, Shopping

chess-2009La chaîne américaine PBS diffusera le mercredi 17 juin la captation du musical Chess – In Concert , soit le lendemain de la sortie du CD et du DVD. Enregistré durant les répresentations du 12 et 13 mai dernier au Royal Albert Hall à Londres, et présenté dans une version concert, ce musical de Tim Rice (Jesus Christ Superstar, Evita, The Lion King) et du tandem Björn Ulvaeus et Benny Andersson (du groupe Abba, qui sont évidemment liés au phénomène Mamma Mia !) a remporté un véritable triomphe ainsi que ses interprètes : Josh Groban, Idina Menzel (Rent, Wicked), Adam Pascal (Rent, Aida), Kerry Ellis (Wicked, We Will Rock You), Clarke Peters (Porgy and Bess), David Bedella (Jerry Springer, The Opera) ainsi que Marti Pellow, le leader du groupe Wet Wet Wet dans le rôle de l’arbitre; qui sont accompagnés par une centaine de choristes et l’Orchestre philharmonique de la Ville de Londres.

Regard En Coulisse vous propose de visionner quelques extraits de ce concert, avec une interview (en anglais) de Josh Groban :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=oWWHSArn7hQ&feature=player_embedded[/youtube]

Source : PBS, BWW, Playbill

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. perso, je trouve cette version assez décevante. Les orchestrations ont transformé un grand nombre de morceaux, à l’origine plutôt « symphoniques », en airs pop, ce qui finalement les banalise. De plus les différents thèmes musicaux sont repris à l’envi n’importe quand, ce qui génère un mélange plutôt indigeste.
    Je comprends le désir de Tim Rice d’avoir voulu donner SA version de référence ultime de Chess, après tant de variantes produites depuis sa création en 1984, mais pourquoi ne s’est-il pas approprié la version suédoise de 2003, réalisée par ses compères Anderson et Ulvaeus, qui est de TRES loin la meilleure entre toutes, tant d’un point de vue scénique que musical.
    Le seul mérite, à mon sens, de la version « finale » de Rice est d’avoir resitué le 2nd acte à Bangkok, et donc d’avoir réintroduit « One night in Bangkok ».

Laisser un commentaire