Recherchez

Faux départ

Le samedi 23 octobre 2004 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Spectacles divers

Lieu : Théâtre Rive Gauche - 6 rue de la Gaité, 75014 Paris (M° Gaité, Montparnasse, Edgar Quinet)
Dates : du 28 septembre 2004 au 23 janvier 2005
Horaires : du mardi au samedi à 21 h - matinée le dimanche à 15 h
Tarifs : 36 ?, 28 ?, 23 ? - TR : Etudiants : 18 ?, Collectivités : 30 ?, - 26 ans : 10 ?
Informations supplémentaires : 01 43 35 32 31

Une pièce de Jean-Marie Chevret
Mise en scène : Thierry Harcourt
Lumières : Jacques Rouveyrollis
Musique : Nicolas Voulzy
Avec Eva Darlan, Michel Robbe, Isabelle Ferron, Julie Dray

Après Le Squat et Les Amazones, Jean-Marie Chevret nous livre Faux Départ, sa nouvelle comédie. Eva Darlan et Michel Robbe incarnent Odile et Jean, un couple parisien à la veille de prendre sa retraite. Lui rêve de la maison qu’il est en train de faire construire en Touraine. Elle n’a pas envie de s’enterrer à la campagne et, ayant renoncé par amour à sa carrière d’actrice, a du mal à faire un autre sacrifice. Pour arrondir leurs fins de mois avant la vente de leur appartement et leur départ défintif, le couple loue une chambre à une jeune étudiante en Art Dramatique. La jeune apprentie comédienne va réveiller quelques rêves enfouis au plus profond d’Odile… La scène, les projecteurs… Et si Odile allait enfin vivre son rêve ?

Avec l’humour bon enfant qui caractérise ses précédentes pièces, Chevret a concocté une sympathique comédie, dynamique et efficace. Sans céder àla vulgarité ou aux jeux de mots faciles – trop fréquents dans ce genre de pièces – Faux départ fonctionne d’abord parce que les personnages sont crédibles et interprétés sans outrance. On sent beaucoup de tendresse dans le traitement de ce couple vieillissant qui s’affirme son amour malgré l’usure du temps.

Aux côtés de Darlan et Robbe, la jeune Julie Dray incarne l’énergie et la fraîcheur. Enfin, Isabelle Ferron, que les amateurs de comédie musicale connaissent bien pour l’avoir vue dans des productions aussi variées que Les Misérables, Les Années Twist, Le Passe-Muraille, Roméo et Juliette ou encore Chance, laisse éclater son talent comique dans le rôle de la soeur énergique et rigolote. Son timing est parfait et ses répliques font mouche à cahque fois.

Sans prétention ni lourdeur, Faux départ constitue un divertissement bien ficelé qui sous ses aspects de comédie légère aborde des sujets plus sensibles tels que les sacrifices que l’on peut être amenés à faire par amour.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. Continuez dans cette direction, c’est un plaisir de vous suivre.

Laisser un commentaire