Recherchez

Festival de Sarlat : en avant la musique !

Le dimanche 19 juillet 2009 à 12 h 08 min | Par | Rubrique : Zoom

sarlatPlacée sous la direction artistique de Jean-Paul Tribout, acteur et metteur en scène à la carrière empreinte par la télévision et le théâtre, la programmation du Festival des jeux de théâtre de Sarlat se veut éclectique et renouvelée. Spectacles en plein air, divers genres artistiques proposés pour tous publics : la sélection est riche. Cette année, l’accent est particulièrement mis sur les spectacles musicaux :  cabaret, opéra, opérette, conférence ou classiques revisités… Faites votre choix !

Sont mises à l’honneur cette année, des pièces classiques comme  Roméo et Juliet de William Shakespeare (mercredi 22) où « le hip-hop côtoie la valse ».
Plus pédagogique mais non moins humoristique, une conférence animée et chantée, L’authentique histoire de la comédie musicale (mardi 21), se penchera sur le spectacle musical et  ses origines (lire notre interview de Jean-Luc Annaix).
A noter également (dimanche 19), La ballade de Simone, « traversée musicale » (chant, accordéon) sur la vie de Simone de Beauvoir, qui est une adaptation composée d’après sa correspondance passionnée avec l’écrivain américain Nelson Algren et des extraits de Deuxième sexe, l’une des œuvres majeures de l’auteure et du féminisme.
Le Cabaret des engagés (lundi 3) s’intéresse à la littérature engagée chère à Sartre, avec des textes allant de Vian, Ferré… aux Sex Pistols !

Dans un autre genre, la troupe marseillaise les Carboni proposera… une opérette marseillaise : Un de la Canebière de Vincent Scotto.
Toujours du côté de la Méditerranée, Sublim’ Intérim explore différents genre musicaux (flamenco, latino, raï, bossa, rap, tango… mais aussi « comédie musicale ») pour raconter une histoire d’immigration et d’intégration.

Seront aussi proposés des célèbres opéras dans des versions revisitées, La flûte enchantée (mardi 4), avec notamment Antoine Lelandais (Bonnie & Clyde) et Anne-Laure Savigny (Anges et Démons) et d’Ô Carmen, dans une mise en scène de Nicolas Vial (mercredi 5) racontant de façon intime le processus de montage d’un opéra.

Enfin, notons également la présence (vendredi 24) du Quatuor « Corps à cordes », spectacle co-créé et mis en scène par Alain Sachs, qui s’est notamment vu récompensé par le Molière du meilleur spectacle musical et d’une Victoire de la Musique.
Quant à Eaux-les-Bains (samedi 1er), il nous propose un « ballet burlesque sans paroles » prenant place dans une cure thermale.

Depuis sa création en 1952, le festival se renouvelle et n’a de cesse d’étonner. La programmation se veut originale, novatrice, surprenante et s’adresse à tous les publics. Des soirées débats et réflexions seront également de la partie, nourrissant le lien social et culturel créé par la diversité et la richesse des spectacles, des artistes, créateurs et spectateurs qui le font vivre !

Retrouvez toutes les infos sur le site du festival.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , ,

Laisser un commentaire