Recherchez

Gariné

Le jeudi 8 avril 2010 à 15 h 08 min | Par | Rubrique : Théâtre musical

Lieu : Théâtre de Saint-Maur 20, rue de la liberté 94100 Saint-Maur - RER A Parc de Saint-Maur
Dates : Mardi 11 mai 2010
Horaires : à 20h30
Tarifs : Plein tarif : 30 € Tarif - de 26 ans : 15 € Billetreduc : 26 € (2ème cat.)
Informations supplémentaires : Infos : 01 42 81 92 32 - Site : http://www.myspace.com/garinelespectacle - Réservation : 01 48 89 99 10 ou 01 48 89 22 11

garine_saintmaurOpéra-bouffe en 3 actes de Takvor Nalian et Dikran Tchouhadjian (1875)

Adaptation du livret en français : Gérald Papasian

Orchestration : Vincent Bonzom

Création mondiale le 11 mai 2010 au Théâtre de Saint-Maur (94).

Direction artistique et mise en scène : Gérald Papasian

Direction musicale : Vincent Bonzom

Conseillère musicale et vocale : Mariette Jost

Collaboration artistique : Olivier Podesta

Chorégraphies : Claire Faurot et Lorie Baghdassarian

Scénographie et costumes : Noëlle Ginefri

Lumières : Thibault Ducros

Distribution (en cours, 35 artistes) :

6 solistes (soprano, mezzo, 2 ténors, baryton, basse)

3 comédiens

2 danseuses

9 musiciens (2 violons, alto, violoncelle, contrebasse, flûte, 2 clarinettes, basson)

15 choristes (3 sopranos, 3 mezzos, 3 ténors 1, 3 ténors 2, 3 basses) + percussions

1 chef d’orchestre


ARMEN, jeune homme impétueux, rêve de créer le premier grand Théâtre de sa ville natale,

Constantinople, et d’y jouer les plus grands auteurs, rompant ainsi avec la tradition populaire du théâtre

de rue. Mais à la veille de la Première en public, son premier rôle féminin démissionne pour rejoindre la

troupe de son concurrent. Mais trouver une remplaçante au pied levé s’avère impossible. Le meilleur ami

d’ARMEN, MARKAR, comédien de foire, veut lui prêter main forte en lui offrant ses acrobates, mais ARMEN

n’en a que faire. Finalement, ARMEN et MARKAR découvrent une jeune femme à la voix enchanteresse,

voguant sur une barque : GARINE. Les choses se compliquent car le père de GARINE, HOR HOR AGHA,

vendeur de pois chiches, l’a effrayée en lui parlant de l’immoralité des artistes. ARMEN, qui essaye de

convaincre GARINÉ qu’au théâtre il n’y a que de belles histoires et beaucoup de poésie, entonne un duo

avec elle : c’est la genèse de leur amour…


Articles liés :

Madame Butterfly - Amour et trahison au pays du Soleil Levant
Gino Quilico - Un Jean Valjean nouveau genre !
Street Scene à l'opéra de Toulon
Vous qui savez...ou ce qu’est l’amour (Critique)
Blanche-Neige (Critique)
Operetta (Critique)

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , ,

Laisser un commentaire