Recherchez

Hello Dolly ! (Critique)

Le dimanche 14 mai 2017 à 18 h 20 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : Bourse du travail - Place Guichard - 69003 Lyon
Dates : 13 et 14 Mai 2017
Horaires : Samedi à 17h et dimanche à 15h
Tarifs : 20 € à 42 €

Hello Dolly !Comédie musicale de Jerry Herman

Mise en scène et chorégraphie : S. Manguette
Dir. musicale : A. Chevtchouk
Dolly : Laurence Janot
Irene Molloy : Aurélie Baudet
Minnie : Claire-Adeline Puvilland
Cornelius Hakkel : Vincent Alary
Barnaby Ticker : Julien Salvia
Choeur – Ballet – Orchestre de la Cie CALA

Hello, Dolly ! est la gloire de Broadway. Le spectacle a inauguré la longue série de musicals qui ont allègrement dépassé les dix années d’existence quasi-continue. De plus, son écrin «Belle Epoque» garni d’un livret solide et très comique, et orné d’une partition grandiose et populaire, garantit à chacune de ses reprises, où que ce soit d’ailleurs dans le monde, un succès assuré auprès du public. Une partition réjouissante, inspirée par les styles en vogue au tournant du siècle, alternant des mélodies entraînantes au charme indéniable et des moments de pur music-hall avec orchestrations spectaculaires.
De quoi chanter et danser pour toutes les générations !

Notre avis :

Hello Dolly ! est réellement à l’honneur en 2017 et pas seulement à Broadway avec Bette Midler. Lyon a en effet le privilège d’accueillir ce classique grâce à la Compagnie Cala qui confirme son ouverture vers d’autres registres que l’opérette ou l’opéra. Cette évolution sera d’ailleurs marquée par le choix d’un nouveau nom dès la saison prochaine : « Théâtre Musical de Lyon » (TML). Les différentes composantes du théâtre musical sont valorisées avec Hello Dolly ! et la sélection d’artistes polyvalents.

Dolly est une marieuse qui décide de profiter de sa situation pour réussir à épouser un de ses riches clients. En dépit du caractère cynique de son projet, le personnage de Dolly demeure charismatique et touchant. C’est avec assurance que Laurence Janot interprète ce rôle phare joué au préalable par une longue série d’artistes renommées. Elle forme un binôme parfait avec François Langlois qui incarne Horace Vandergelder, le futur marié riche mais avare et peu galant. François Langlois se régale – et le public également – avec ce personnage grognon. D’autres couples a priori improbables vont se former en parallèle. Julien Salva et Vincent Alary sont drôles dans la peau des deux employés de Vandergelder qui se retrouvent sans le sou en train de séduire deux jeunes femmes charmantes (jouées par Aurélie Baudet et Claire-Adeline Puvilland).

Les comédiens-chanteurs et l’orchestre mené par Andreï Chevtchouk s’approprient avec brio les chansons écrites par Jerry Herman (ici interprétées en français). Le metteur en scène et chorégraphe Serge Manguette fait des choix enthousiasmants. Les scènes dansées sont indéniablement un des points forts de cette adaptation de Hello Dolly ! Les chorégraphies de groupe sont nombreuses et menées avec énergie, avec de belles démonstrations de souplesse et d’agilité. Certains tableaux sont particulièrement marquants comme celui de la chanson-titre ou encore de « La Parade », qui clôt brillamment le premier acte. Malgré la présence sur la scène d’un élément inamovible – des marches d’escalier tout en largeur – les décors évoluent régulièrement. Ils sont beaux et variés, tout comme les costumes de la troupe. Avec une telle réussite, on ne peut que se réjouir de l’annonce du choix de My Fair Lady pour la saison 2017-2018 !

Articles liés :

La Cage aux Folles annonce encore des prolongations !
Mandy Patinkin dans la comédie musicale La Cage aux Folles à Broadway
Les lauréats des Laurence Olivier Awards 2010 sont...
Concours International de Comédie Musicale
Canada - "La Cage aux Folles"
Comédies Musicales Story, bientôt sur scène !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , ,

Laisser un commentaire