Recherchez

Henri Dès

Le mardi 27 décembre 2005 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Jeune public

Lieu : Olympia - 28 boulevard des Capucines, 75009 Paris. M° Opéra
Dates : du 14 décembre 2005 au 8 janvier 2006
Horaires : 14h ou 14h30
Tarifs : 25,30 euros
Informations supplémentaires : http://www.olympiahall.com

Horaires : Mercredi 14 décembre à 14H30 – Samedi 17 décembre à 14H – Dimanche 18 décembre à 14H30
Du mardi 20 au vendredi 23 décembre à 14H30
Samedi 24 décembre à 14H
Samedi 7 janvier et dimanche 8 janvier à 14h

Henri Dès sera accompagné par 3 musiciens et son complice Tibère

Martin Chabloz, clavier
Steve Grant Hardy, batterie
Tony Russo, accordéon
Tibère dans le rôle de ?Merlu?

A l’occasion d’un nouvel album, Henri Dès revient avec un tour de chant original.

Le spectacle commence sur les notes de « salut les gars et salut les filles… » et les trois musiciens commencent par s’installer en étant présentés par Henri Dès. Enfin un artiste qui présente ses musiciens au début du concert, quelle bonne idée ! Le public est déjà très chaud, les enfants tapent des mains, les mamans chantent à tue tête et les papas font les timides… Les chansons sont entrecoupées de sketchs mettant un scène Merlu, fidèle compagnon d’Henri Dès. Les enfants réagissent comme s’ils étaient au Guignol, ils sont chez eux et aux anges. Les textes des chansons (très répétitifs) donnent l’illusion (même aux débutants) de connaître toute l’oeuvre d’Henri Dès, et surtout permettent aux petits comme aux grands de fredonner en choeur. Ce concert est fondamentalement interactif et c’est en bonne partie une raison de son succès unanime. Les papas ne sont pas en reste. Henri Dès joue de sa solidarité masculine, et les invite à apporter leur pierre au concert. Bref, tout le monde est comblé y compris les nostalgiques des années 80 qui redécouvrent les tubes de leurs idoles adaptées pour leurs petits bouts de chou. Ça donne : Fais des nattes pour Reggae Night, Ma parole pour Love is all, Il faut que tu te laves pour Born to be alive et Doux dou dou pour Dedodo dode da da da… On l’aura compris : choisir d’aller voir Henri Dès sur scène est une valeur sûre et ce spectacle est dans la lignée. Avis aux papas, piquez la place de maman !

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire