Recherchez

Hervé Lewandowski – Ad libitum !

Le mercredi 1 août 2001 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Talent à suivre

Hervé Lewandowski ©DR

Hervé Lewandowski ©DR

Si sur scène Hervé Lewandowski joue plutôt des doux rêveurs discrets (Claude dans Hair, Seymour dans La Petite Boutique des Horreurs), dans la vie, il est un jeune homme fonceur aux multiples activités. Fondateur de la compagnie Ad Libitum (qui a joué Hair dans diverses salles au printemps dernier), directeur vocal (notamment de chorales), Hervé a aussi intégré récemment la troupe de l’Atlas Théâtre avec qui il a joué La Petite Boutique des Horreurs, interprétant divers rôles dont celui de Seymour.

La comédie musicale dès le collège
Son contact avec la comédie musicale commence assez tôt dans son parcours.
« Dans mon collège, à Arras, il y avait un atelier de comédie musicale toutes les semaines, raconte-t-il. A l’époque, j’étais fan de Fame et quand j’ai vu que cet atelier existait, je n’ai pas hésité ! C’était une expérience formidable qui nous a permis de chanter au Québec, en Italie, en Suisse, en Allemagne… »
Cette aventure s’arrête après la troisième, mais Hervé continue dans sa lancée.
« Après le collège, j’ai monté un autre groupe avec lequel j’ai tourné dans des lycées, des festivals, ainsi qu’aux Francofolies. On chantait Starmania, La Légende de Jimmy ou Les Misérables. C’est là que j’ai eu envie de faire de cette passion un métier plutôt qu’un simple loisir. » Tout s’enchaîne donc quand il arrive à Paris : l’Ecole du Spectacle dans un premier temps, l’Académie Internationale de Danse, puis l’Ecole Alice Dona qui lui permettent de se produire dans des spectacles musicaux. Il y rencontre aussi d’autres interprètes qui intégreront par la suite la compagnie Ad Libitum, qu’il crée en 1999. « Le père d’un ami avait besoin d’un spectacle pour son comité d’entreprise, explique-t-il. C’est à ce moment-là qu’on a créé la troupe. Le spectacle ne s’est finalement pas fait pour le comité d’entreprise mais nous avons décidé de continuer avec cette troupe qui était constituée, et nous avons monté Hair, pour la première fois à Villiers sur Marne en janvier 2000. »

Ne pas entrer dans la routine
Parallèlement, Hervé dirige aussi des choeurs (notamment Musaïque, une chorale de plus de cent membres) et travaille sur les arrangements vocaux de La Valse du Diable, le spectacle musical de Philippe Loffredo et Jonathan Kerr. « C’est fascinant de faire partie d’une création et d’avoir le sentiment de participer à l’écriture. Mais j’aime aussi beaucoup le côté pédagogique très enrichissant de la direction de choeurs, ajoute-t-il. »
Hervé rejoint également la troupe de l’Atlas Théâtre lorsque La Petite Boutique des Horreurs est reprise au Théâtre Déjazet, où il joue différents rôles, dont celui de Seymour en alternance. « Sur ce spectacle, je ne faisais jamais la même chose tous les soirs et c’est formidable car on ne court pas le risque de rentrer dans la routine, ajoute-t-il ».
Après l’interruption brusque de La Petite Boutique des Horreurs au Déjazet, Hervé continue son parcours avec la compagnie Ad Libitum.
« On va faire une mini-tournée de Hair en Corse en février 2002. On travaille également sur un spectacle sur Brel pour lequel on s’associe avec Yves Leveque, un compositeur. On devrait commencer les répétitions en septembre. On a également le projet d’une création, mais là on s’attaque à un géant. En tout cas, c’est à nous de faire nos preuves, on fait peut-être des conneries, mais au moins, on essaye« .

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , ,

Laisser un commentaire