Recherchez

Ze interrogatoire : David Koenig

Le jeudi 27 janvier 2011 à 9 h 42 min | Par | Rubrique : Divers, Portraits

David Koenig (c) Stefanie Robert

David joue et met en scène actuellement La Belle Hélène au Théâtre Marsoulan. On peut le voir également dans Robin des Bois, la légende ou presque ! au Théâtre Le Temple et en tournée dans le spectacle Casting.

Nom : Koenig

Prénom : David

Date de naissance : 6 février 1979

J’adore : les Leonidas, faire passer des auditions et en ressortir avec des surprises, la scène, les jeux de mots, la beauté féminine.

Je déteste : les cons (et il y en a), l’hypocrisie, les arrivistes et me glisser dans une couette froide le soir.

Ma couleur préférée : le noir

Mon péché mignon : le Mont Blanc praline

L’autre métier que j’aurais pu faire : archéologue ou historien (j’adore l’histoire)

La chose que j’emporterais sur une île déserte : un briquet pour faire du feu ?

Mon pire cauchemar : me retrouver nu dans le métro à une heure de pointe…

Sucré ou salé ? les deux (arff un boudin aux pommes)

En ce moment, j’écoute : Michael Bublé Live at Madison Square Garden

En ce moment, je lis : La leçon de comédie de Michel Bouquet

Mon idole quand j’avais dix ans était : Dorothée, Michael Jackson, Louis de Funès…

Mon idole aujourd’hui est : plutôt des gens que j’admire comme Hugh Jackman.

Ma comédie musicale préférée : récemment Legally Blonde (une tuerie), Phantom of the Opera (une claque)

Le rôle que je rêve d’interpréter : la Bête dans La Belle et la Bête, le fantôme, Shrek

La personne avec qui je rêve de travailler : là aussi j’en ai trop : Jean Luc Revol (Ah ! La nuit d’Elliot Fall), Spielberg, Scorsese (là faut pas trop rêver), Olivier Breitman (Ah ! La nuit d’Elliot Fall : oui je sais je l’ai dit deux fois)

Trois adjectifs qui me décrivent : impatient, fougueux, drôle.

Question posée par la précédente victime de Ze Interrogatoire, Laetitia Ayrès : Quelle différence y a-t-il entre des cornichons et Calchas ? Là, je connais la réponse mais pour l’avoir, il faut venir voir Laetitia dans La Belle Hélène de J. Offenbach que j’ai mis en scène. Je ne vous confie pas ce secret…

La question que je pose à la prochaine victime de Ze interrogatoire : Si je décide d’écrire une comédie musicale : Fort Boyard le musical seras-tu capable d’endosser le rôle de Passe Partout ?

Ma devise : Ne vendez pas la peau de l’ours avant… vous voyez très bien ce que je veux dire.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : ,

Laisser un commentaire