Recherchez

La cantatrice chauve

Le jeudi 30 avril 2009 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Théâtre musical

Lieu : Athénée - Théâtre Louis Jouvet - Square de l?Opéra-Louis Jouvet, 7 rue Boudreau 75009 Paris - Métros Opéra, Chaussée d?Antin, Havre-Caumartin, Madeleine
Dates : du 30 avril au 3 mai 2009
Horaires : 30 avril et 2 mai : 20h, 3 mai à16h
Tarifs : de 40 à 14?
Informations supplémentaires : 01 53 05 19 19

Opéra de Jean-Philippe Calvin
d’après Eugène Ionesco
Direction musicale : Carlos Dourthé
Mise en scène : François Berreur

avec : Thomas Dear, Valérie Komar , Eléonore Lemaire , Franck Lopez , Sébastien Obrecht , Stéphane Varnerin et les Solistes de l’Orchestre Lamoureux

Cela tombe sous le sens : si mon tailleur est riche, il est plus étroit que le jardin de ma tante… C’est inspiré par une méthode qui promettait ?l’anglais sans peine? qu’Eugène Ionesco a donné voix à une langue vivante dont on n’a pas fini de parler. Sa Cantatrice chauve débuta sur la scène parisienne du Théâtre des Noctambules en 1950, où elle fit grand bruit. Et elle en fait encore : depuis cinquante ans, elle n’a pas quitté le Théâtre de La Huchette. Cela fait donc à peu près 156 000 fois, que, chaque soir, la pendule anglaise du salon anglais de Mr & Mrs Smith interrompt le silence anglais pour frapper 17 coups anglais. Quelque 2 652 000 coups anglais plus tard, La Cantatrice chauve, ?anti-pièce?, est devenue un classique de french nonsense. Mais elle continue de décoiffer et de décaper la langue de bois. On avait pu l’admirer il y a deux ans à l’Athénée, dans la mise en scène Technicolor de Jean-Luc Lagarce. Mais cette année, La Cantatrice chante ! Jean-Philippe Calvin combine formation orchestrale et dispositif électronique, pour « créer, à l’instar de l’anti-pièce de théâtre, une forme contemporaine d’anti-opéra bouffe en un acte ».

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire