Recherchez

La ministre de la culture souhaite faire chanter les écoliers

Le dimanche 1 octobre 2017 à 11 h 15 min | Par | Rubrique : En bref

Françoise Nyssen a présenté le 27 septembre le budget de la culture.

Lors de la présentation à la presse du budget de la culture, Françoise Nyssen a insisté sur plusieurs points. Tout d’abord le montant conforté de 10 milliards d’euros. Concernant « 93 millions d’euros seront alloués au Centre national du livre, le Centre national de la chanson, des variétés et du jazz, et l’Association pour le soutien au théâtre privé ».

Pour donner un « nouvel élan » à la politique culturelle, la ministre a précisé diverses orientations, à commencer par la jeunesse : «  la culture doit être au cœur du nouveau modèle de l’école de la confiance que le Gouvernement souhaite bâtir ». Il en est de même pour l’accès aux plus défavorisés : « Un effort particulier sera fait pour ceux qui ont le moins, qui vivent dans les territoires où l’offre culturelle est faible (zones rurales, quartiers prioritaires de la politique de la ville, outre-mer). Les personnes en situation spécifique (handicap, maladie, mise sous main de justice, etc.) seront également accompagnées de manière prioritaire. » L’Europe est également au centre des préoccupations, de même que la sauvegarde du patrimoine avec Stéphane Bern, choix qui suscite de nombreux débats, en porte drapeau de cette mission.

 

En ce qui concerne la jeunesse, ce sont au total plus de 200 M€ qui seront mobilisés en 2018. « L’objectif est que 100 % des enfants aient accès aux trois dimensions que sont la pratique artistique, la fréquentation des oeuvres et la rencontre avec les artistes, et l’acquisition de connaissances dans le domaine des arts et de la culture. La pratique artistique en particulier demeure aujourd’hui inégale. C’est pourquoi le chant, la pratique orchestrale et le théâtre vont faire l’objet d’un développement volontariste. L’éducation à l’image et aux médias ainsi que la formation du regard constitueront aussi un élément essentiel de l’action en direction des plus jeunes. »

Dans le souhait de permettre à tous les publics, à commencer par les plus jeunes, à accéder à la culture (sous de multiples formes), le vœu de créer une chorale pour chaque école et chaque établissement scolaire a été défini comme suit : « Dans le prolongement de la « rentrée en musique », et en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale, une chorale sera progressivement mise en place dans chaque établissement scolaire et les partenariats entre établissements scolaires, conservatoires et associations de pratiques orchestrales seront développés. A cette fin, les moyens alloués aux conservatoires territoriaux en 2018 seront renforcés de 3 M, portant le soutien de l’Etat à 20 M. Les crédits dédiés à l’accès à la culture atteindront ainsi 173 M€ en 2018, soit un effort sans précédent, dont 114 M€ pour l’éducation artistique et culturelle (EAC) et le commencement de la mise en oeuvre du Pass Culture (Pass qui est encore à l’état de projet et sera le fruit d’un travail de concertation ndlr). »

 

Peut-être que, dans ce cadre, les enfants seront initiés précocement à la comédie musicale ? Les principaux acteurs de ce domaine ont vraisemblablement une carte à jouer.

 

Pour tout connaître dans le détail, vous pouvez utiliser ce lien.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter

Laisser un commentaire