Recherchez

La petite boutique des horreurs – Faites crever vos plantes !

Le dimanche 1 avril 2001 à 0 h 00 min | Par | Rubrique : Grandes oeuvres

Audrey II, la plante carnivore de La Petite Boutique des Horreurs (1982) ©DR

Audrey II, la plante carnivore de La Petite Boutique des Horreurs (1982) ©DR

Titre original : Little Shop of Horrors
Paroles et livret d’Howard Ashman, musique d’Alan Menken d’après le film de Roger Corman et le scénario de Charles Griffith

Création
A New York, le 6 mai 1982 (WPA Theater) puis à l’Orpheum Theater, le 27 juillet 1982 (2209 représentations)

Chansons principales
Prologue (Little Shop of Horrors) – Skid Row (Downtown) – Da-Doo – Grow For Me – Ya Never Know – Mushnik Et Son – Dentist ! – Somewhere That’s Green – Feed Me (Git It) – Now (It’s Just The Gas) – Closed For Renovation – Suddenly, Seymour – Suppertime – The Meek Shall Inherit – Sominex/Suppertime II – Finale (Don’t Feed the Plants)

En français : Prologue (Petite boutique des horreurs) – Dans ton ghetto – Da-Deu – Pousse pour moi – Tout cuit, tout chaud – Fermé pour grand ménage – Au coeur du vert – Le Dentiste – Mushnik et Fils – J’ai faim (Fais vite) – A cause du gaz – Tout à coup Seymour – L’heure de dîner – Aux innocents les mains pleines – Faîtes crever vos plantes

Synopsis
L’action se situe dans les années 60, à New York. Dans les bas-fonds de la ville, Mushnik possède un magasin de fleurs qu’il gère avec ses deux employés, le timide Seymour et la jolie Audrey dont ce dernier est secrètement épris. Un beau jour, Seymour achète une fleur tout à fait originale qu’il surnomme Audrey II. Dès qu’il l’expose dans la vitrine, les affaires deviennent prospères. Très vite, il s’avère que cette plante carnivore – et extra-terrestre – se nourrit exclusivement de sang humain. En outre, elle grandit à mesure qu’on l’alimente. La plupart des personnages représentent donc une nourriture tout à fait appétissante. Une lutte commence…

Le thème
Le thème est réellement original dans le domaine de la comédie musicale. La Petite Boutique des Horreurs est, en fait, une vraie « science-fiction musicale » qui débute par l’invasion de la Terre par des créatures de l’espace. Au-delà de cet argument de départ, cette comédie musicale met également en exergue le thème du pacte faustien que passe Seymour avec la plante. Le héros timide devra faire un choix cornélien entre amour et mort. Le tout est traité avec une bonne dose d’humour et une certaine légèreté qui établissent une distance sympathique avec le thème morbide.

L’histoire derrière l’histoire
Tout commence en 1960, lorsque Roger Corman, habitué des films de séries B (voire Z) réalise La Petite Boutique des Horreurs, un long-métrage sans prétention. La légende veut que ce film ait été réalisé en trois jours… Le rôle de Seymour est tenu par Jonathan Haze, un habitué des films de Corman. Par ailleurs, on remarque, dans le rôle de Wilbur Force (le patient du dentiste) un jeune acteur promis à un brillant avenir, Jack Nicholson.

Le film ne serait sans doute pas resté dans les annales si Alan Menken et Howard Ashman ne s’y étaient intéressés. En 1980, La Petite Boutique des Horreurs devient une comédie musicale sous l’inspiration du duo Menken-Ashman qui associe des musiques entraînantes très seventies au livret. Ce duo, alors peu connu, récidivera par la suite en composant des musiques pour Disney (La Petite Sirène, La Belle et la Bête…). Seymour est créé par Lee Wilkof (Sweet Charity, Kiss me Kate, Assassins…). L’oeuvre connaît un réel succès et reste à l’affiche durant 2209 représentations, saluée par les critiques les plus féroces.

La vie cinématographique de l’oeuvre continue puisqu’un remake est tourné dès 1986 par Franck Oz, à qui l’on doit, par ailleurs Dark Crystal ou In & Out. Seymour est interprété par Rick Moranis (SOS Fantômes). On retrouve, dans le rôle d’Audrey, Ellen Greene (qui avait créé le personnage à Broadway puis à Londres). La scène du dentiste devient une scène d’anthologie : Steve Martin et Bill Murray forment un duo tout à fait original.

En France, la Petite Boutique des Horreurs a également connu son heure de gloire. En 1987, Alain Marcel adapte et met en scène la comédie musicale. On retrouve, dans le rôle de Audrey, la talentueuse Fabienne Guyon (la première Cosette des Miz) qui sera d’ailleurs nominée aux Molières.

Versions de référence
Little Shop of Horrors – Original Brodway Cast (Geffen)

Little Shop of Horrors – London Cast (FetB Records)

Little Shop of Horrors – Original Motion Picture Soundtrack (Geffen)

La Petite Boutique des Horreurs – Version française

Le film d’origine : Little Shop of Horrors, de Roger Corman (1960)

Le remake : Little Shop of Horrors, de Franck Oz (1986)

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire