Recherchez

La revanche d’une blonde – Le musical (Critique)

Le vendredi 25 mai 2012 à 12 h 00 min | Par | Rubrique : Critique, Théâtre musical

Lieu : Le Palace - 8 rue du Faubourg Montmartre - 75009 Paris - M° Grands Boulevards.
Dates : Du 17 mai 2012 au 15 juillet 2012.
Horaires : Du mardi au samedi à 20h30. Les samedis et dimanches à 17h.
Tarifs : De 32 à 45 €.

De Heather Hach, Neil Benjamin et Laurence O’Keefe
Production de Serge Tapierman
Mise en scène de Jeanne Deschaux
Adaptation française de Ludovic-Alexandre Vidal
Avec Aurore Delplace, Julien Salvia, Lina Lamara, Kevin Lévy, Vanessa Cailhol…

Notre avis :
Comme on s’en doute, La Revanche d’une blonde, le musical n’est pas du Sondheim. Sur la scène parisienne où l’on peut compter les comédies musicales sur les doigts des deux mains, avions-nous vraiment besoin de connaitre celle-là ? L’histoire, celle du film éponyme sans le musical, peut se résumer à : attention, une blonde peut en cacher une autre… et encore ce résumé soulève-t-il beaucoup plus de questions et de suspense que l’original ! On peut ajouter à cela d’innombrables références culturelles profondément américaines, livrées telles quelles, qui laisseront perplexe la plupart des spectateurs français « normaux ».

Heureusement, la comédie musicale n’est pas qu’un art dramatique sérieux et il faut parfois accepter de se laisser juste divertir. A défaut de rire à gorge déployée, on sourit de bon cœur devant des caricatures de filles californiennes qui se trémoussent en poussant de petits cris de surprise en permanence. Les décors et l’orchestre font un peu cheap, comme dirait Elle Woods, mais les costumes sont nombreux et les chorégraphies impeccables. De ce fait, les tableaux d’ensemble sont dynamiques, colorés et plaisants.

Côté interprétation, les filles s’en sortent mieux que les garçons, moins exubérants et moins crédibles. En particulier Aurore Delplace tient le rôle principal avec brio dans toutes les disciplines et écrase même parfois ses partenaires par son talent, bien involontairement. Il faut aussi mentionner les prestations remarquables de Lina Lamara et Vanessa Cailhol, adorables complices de l’héroïne. Enfin, on adresse un coup de chapeau à Nicolas Turconi, déjà remarqué dans Footloose, et qui poursuit sa carrière de personnages pas très malins mais attachants.

Donc, si vous avez besoin d’un bon moment de détente pour voir la vie en rose le temps d’une soirée, n’hésitez pas à vous déplacer au Palace et vous laisser conter une histoire de blonde, en chansons.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , ,

11 commentaires
Laisser un commentaire »

  1. très bon spectacle ,j’y retournerai avec plaisir

  2. Je n’ai pas accroché avec la production parisienne de la Revanche d’une Blonde, qui fait, comme vous l’avez très justement dit, assez « cheap ». L’orchestre est vraiment trop petit pour la partition, la troupe n’est pas assez fournie (la scène reste à moitié vide les 3/4 du temps), Warner et Emmett sont parfaitement risibles, sans oublier des décors d’assez mauvaise facture. Cependant, je ne peux pas vous laisser résumer ce musical à une gentille farce. Les productions américaines et londoniennes étaient absolument géniales! J’ai eu la chance de le voir à New York et plusieurs fois à Londres, à chaque fois, j’ai eu le souffle coupé. Ce musical est beaucoup plus intelligent qu’il ne semble l’être et la musique is to die for. Il s’agit de théâtre musical très frais et léger, bien mené et d’un chef-d’œuvre du genre.
    Si la production française ne convainc pas, il faut surtout blâmer un manque flagrant de moyens et un livret (les dialogues) assez bancal et maladroit. Les chansons (à l’exception de « La Revanche d’une Blonde » et « Tellement mieux », proches de la traduction Google) sont cependant très bien traduites.
    A noter l’incroyable performance de Lina Lamara qui brille dans ce musical par son incroyable talent. Aurore Delplace est aussi extraordinaire mais manque pour le moment d’aisance vocale.
    Une production en demi-teinte, qui ne vaut le coup que pour les prestations de Lina Lamara et d’Aurore Delplace.

  3. Lewis…

    J’ai l’impression que tu vas sur tous les sites de comédie musicale pour démonter ce spectacle…du coup je m’interroge:est-ce une vocation?!?

    Pour ma part, même si la production est un peu cheap et que l’orchestre n’est pas toujours juste, je tiens à saluer la performance du Cast qui se bat à bout de bras pour faire marcher l’ensemble. C’est une grosse partition, un rythme et une énergie à tenir et franchement ils envoient le pâté…y’a du travail…ça se sent. La plupart se sont appropriés les rôles, en ont fait des nouveaux personnages que ceux qu’on a eut l’habitude de voir sur les scènes de Londres ou de Broadway…moi j’applaudis les artistes…mention spéciale pour Julien Salvia!

  4. un très bon moment, plein d’énergie et de numéros enlevés, mais aussi de sentiments vrais, de la bonne musique, n’hésitez pas !

  5. Des artistes vraiment géniaux mais malheureusement un son vraiment horrible!

  6. Une Horreur!!!! J’ai trouvé pire que la version française de « Hairspray » jouée au Casino de Paris.
    Son très mauvais
    Orchestre Bontempi
    Décor complètement absent
    Mise en scène qui laisse à désirer
    Comédiens qui manifestement n’en sont pas…
    Mention spéciale au personnage de viviane, tout droit sortie de plus belle la vie, a-t’elle pris des cours de comédie en regardant les séries AB Productions?

  7. Un très bon spectacle, très fidèle au film ! Frais, pétillant et plein d’humour, j’ai adoré la musique, la mise en scène et la performance des acteurs/danseurs. Un casting plein de justesse. Je recommande !

  8. Oui apparement Lewis c’est ta grande passion! Après m.avenue, un petit coup de rab ici?
    Franchement, être critique c’est bien .
    Etre antipathique non!!!!!
    Tu n’as pas aimé parfait, on a compris. Je pense que les internautes fidèles aux différents sites de référence en matière de Théâtre Musical aimeraient que l’on élève un peu plus le débat. A quoi cela sert-il exactement de démonter sans relâche des gens qui au final n’y sont pour rien? Tu as payé ta place, tu n’es pas content: manifeste toi auprès de M.Tapierman mais arrête tes frasques.
    Pour être moi même dans ce milieu, je lis des choses franchement insultantes et inaptes!!!!
    Encore une fois, tout le monde a le droit de ne pas aimer. Mais je crois qu’il y’a la manière de l’exprimer.
    Pas la peine de répéter pour la 1001ème fois que ce n’est pas a la hauteur de Broadway. JE PENSE QUE TOUT LE MONDE LE SAIT!!!!!!!!!!!!!!! Merci passons à autre chose et félicitons plutôt cette troupe pleine de promesse qui se défonce et se donne à 1000 pour cent malgré des aléas techniques

  9. très beau spectacle dans la pure tradition de la comédie musicale, très bons artistes une bonne soirée tout simplement!

  10. Hum….c’est agaçant, on a plus le droit de dire quoi que ce soit. A quel moment t’ai-je empêché d’écrire un nouveau commentaire positif ? Je ne fais qu’exprimer une opinion, rien de plus. Alors on se calme. On sait parfaitement qu’il n’y a pas de métier moins objectif que celui du divertissement, la production française de Legally Blonde the musical n’est tout simplement pas au niveau, mais ce n’est que mon humble avis et il semble partagé par nombre d’entre nous. Que je poste un commentaire ici ou ailleurs ne devrait pas avoir d’incidence, alors on réspire un grand coup, on se retire le balais du derrière et on m’oublie, TOUT CA N’A PAS D’IMPORTANCE. Peace !

  11. Si, c’est hyper important! Ces gens se sont permis d’importer une comédie musicale de Broadway en France! OMG, vous vous rendez compte? Les Barbares!!!
    C’est hyper important que vous disiez de tous ces gens qu’ils sont faibles et pauvres, que tout est nul, que vous n’aimez pas, que personne n’aimera parce que vous avez des raisons hyper objectives et irréfutables. Vous laissez pas agacer Lewis, tenez bon, insultez-les, piétinez-les.

    Pour ma part, J’ai vu la version Broadway. Elle est géniale. J’ai vu la version française, et toutes proportions gardées (C’est New York, scène plus grande….) j’ai aimé et ri tout pareil. Les comédiens assurent, et petit bonus pas nécessairement signifiant, ils sont bien plus gracieux que les américains. Mais je pense que la prochaine fois que j’irai les voir (car je compte bien y retourner, je suis dingue), je garderai à l’esprit ce que dit Lewis afin de repérer tous les trucs pas Broadway et ainsi gâcher ma soirée de commentatrice semi-professionelle.

Laisser un commentaire