Recherchez

La version concert du musical A Tale Of Two Cities bientôt disponible en CD et DVD

Le dimanche 22 novembre 2009 à 13 h 12 min | Par | Rubrique : En bref

A Tale Of Two Cities

La chaîne de télévision américaine PBS (l’équivalent US de ARTE) s’apprête à donner une seconde vie au musical A Tale of Two Cities à travers un concert spécial qui sera diffusé à partir du 26 novembre et qui sera ensuite disponible en CD et DVD.

Ce concert d’une durée de 90 minutes réunit une partie de la troupe originale de Broadway dans un spectacle hybride mis en scène par Jack Cummings III et mélangeant projections, costumes et autres éléments de décors de la production originale. 

Filmé en Juin 2009 au Theater Royal de Brighton au Royaume-Uni, ce programme télévisé est présenté par l’acteur Michael York, qui officie en tant que narrateur dans des séquences filmées à Londres et Paris.
Autour de lui, la troupe de A Tale of Two Cities : In Concert est constituée par une partie de la troupe originale de Broadway : James Barbour (Nominé aux Drama Desk et Outer Critics Circle Awards  pour son rôle de Sydney Carton),  Natalie Toro (Madame Defarge), Brandi Burkhardt (Lucie Manette) et Kevin Earley (Ernest DeFarge).
J. Mark McVey (Dr. Alexandre Manette), Ed Dixon (John Barsad), Rosemary Leach (Miss Pross), Simon Thomas (Marguerite) dans le rôle de Charles Darnay et Paul Baker (Taboo, Napoleon) dans celui du Marquis St Evremonde complètent la distribution.

La partition de la production 2008 de ce musical conçu par Jill Santoriello s’est vue complétée pour l’occasion d’une nouvelle chanson « Never Say Goodbye » écrite par Santoriello (paroles) et par le compositeur Frank Wildhorn.

Inspiré du roman de Charles Dickens, A Tale of Two Cities raconte l’histoire de l’aristocrate Charles Darnay (interprété par Aaron Lazar dans la troupe originale de Broadway), neveu du tyrannique Marquis de Saint-Evremont et exilé français, dont la main est promise à la jolie Lucie Manette (Brandi Burkhardt). Ce serait sans compter sur le cynique avocat Sydney Carton (James Barbour) qui est également éperdument amoureux de la belle, tandis que les prémices de la Révolution Française se font ressentir…

La première mondiale du musical A Tale of Two Cities s’est déroulée au Asolo Repertory Theatre de Sarasota en Floride avant de voir le jour à Broadway au Al Hirschfeld Theatre en Août 2008 où le spectacle a reçu à cette occasion plusieurs nominations aux Outer Critics Circle, Drama Desk et Drama League Awards.
Cela n’a pourtant pas suffi à sauver le spectacle de sa fermeture après seulement 33 previews et 60 représentations.
Le spectacle n’avait alors pas échappé à la rude comparaison avec Les Misérables et a de surcroît eu la malchance de faire ses débuts pendant la crise économique et financière qui a provoqué une série d’autres fermetures prématurées à Broadway (Legally Blonde, Gypsy, Xanadu, Spring Awakening…).

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire