Recherchez

L’Athénée annonce sa saison 2013-2014

Le dimanche 26 mai 2013 à 10 h 00 min | Par | Rubrique : En bref

Le Théâtre de l’Athénée, qui a su, tout au long des saisons, nous séduire par sa programmation musicale à la fois audacieuse et de très grande qualité (notamment cette année : Blanche-Neige, Croquefer/Tulipatan, Les Enfants Terribles, La Voix humaine) annonce sa programmation pour 2013-2014.

Même si ce n’est plus une surprise, on s’en réjouit toujours : la compagnie des Brigands (Au Temps des Croisades, Phi-Phi, La Botte secrète, Croquefer/Tulipatan), dirigée par Christophe Grapperon, animera les fêtes de fin d’année, avec de nouveau un ouvrage d’Offenbach. Mais plutôt que de piocher dans son répertoire méconnu, ils présenteront une adaptation de La Grande Duchesse de Gérolstein. Les piliers de la troupe seront de la partie : Flannan Obé, Olivier Hernandez, François Rougier… Et, Isabelle Druet, révélation artiste lyrique des Victoires de la Musique classique 2010 et qui a déjà chanté Carmen à Nancy et Metz, tiendra le rôle-titre.

Comme souvent à l’Athénée, les musiques des XXe et XXIe siècles seront bien représentées avec le Pierrot Lunaire de Schönberg (couplé dans la même soirée avec Paroles et Musique de Samuel Beckett) ; Der Kaiser von Atlantis, l’opéra de Viktor Ullmann écrit en 1943 au camp de Terezin ; The Rape of Lucretia, le rare opéra de Benjamin Britten, chanté par les solistes de l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris ; Le Balcon, l’opéra de Peter Eötvös créé en 2002 au festival d’Aix-en-Provence d’après l’ouvrage de Jean Genêt ; et Le Pauvre Matelot, un opéra méconnu de Darius Milhaud sur un livret de Jean Cocteau, qui partagera l’affiche avec La Colombe, un opéra-comique de Charles Gounod, dans une mise en scène de Stéphane Vérité (dont la conception visuelle des Enfants terribles nous avait hypnotisés et bouleversés).

Les amateurs de textes plus anciens prêteront attention au King Arthur, de Henry Purcell, par l’ensemble BarokOpera d’Amsterdam, et au Pantagruel, le texte de Rabelais mis en théâtre musical et burlesque par Benjamin Lazar, dont le Bourgeois Gentilhomme avec le Poème Harmonique avait marqué les esprits en 2004.

Enfin, après Blanche-Neige cette saison, l’Athénée continuera de proposer au jeune public (à partir de six ans) de s’ouvrir à la création contemporaine avec Pantin, Pantine, un conte musical de Romain Didier.

Pour en savoir plus sur les détails de la saison 2013-2014 du théâtre Athénée-Louis Jouvet, cliquer ici.

Partager cet article

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
Tags : , , , , , ,

Laisser un commentaire